( 11 avril, 2017 )

Tempête de feu dans les iles

Yahto pour SpellJammerSalut les étoiles ! Je résume mon dimanche avant de reprendre la fin de la partie de samedi… c’est que ça me demande des ressources dit donc. J’ajoute que je vais archisynthétiser car j’ai manqué une session. Je vais d’ailleurs présenter ça comme si je reprenais mes esprits. 

En revenant à moi il est apparu que nous avions visité l’endroit que nous étions venu chercher. Xia y a, semble t’il, passé un sale quart d’heure. Lors du voyage retour sa présence aura provoqué un naufrage, un peu comme à l’allée mais comme je n’était pas opérationnel et aussi parce que c’est en réalité une tornade faite de requin on a pas pu l’éviter (vous ne rêvez pas, le bateau a souffert une sharknado). Lors de notre mauvaise fortune nous avons rencontré un voyageur des mondes (dont le nom outrancièrement connu dans la littérature du plan matériel don vous êtes issue, vous le lecteur, me gêne à l’écrire). Une tempête magnétique à emporté tout le matériel métallique du groupe sur une île lointaine. Notre invité de Melniboné a invoqué l’aide des cieux pour voyagé mais loin d’une flopée d’oiseaux, c’est un dragon d’argent du nom d’Aramil qui est apparu.

Nous sommes donc allé cherché l’épée de Saphir qui avait été emporté par la force magnétique. Sur l’ile nous avons du tenir tête à l’arrivée impromptue d’oxideurs… on comprend qu’ils vivent là vu la particularité de leur ile. Nous avons ensuite du écouter les lamentations du voyageur des mondes qui nous a raconté sa vie… Comment un roi aussi puissant peut il abandonner ses sujets à un cousin( ou frère je ne sais plus) qui s’acharne a défaire tout ce que vous faites. Je pense qu’il est une personne sans réel volonté qui aime a se morfondre dans ses peines, alors qu’il est aussi puissant. J’ai tenté de lui redonner de l’aplomb mais il a assez mal pris ce que je lui ai dit. Aramil à mené l’albinos à sa destination mais en partant ce fourbe de dépressif nous a envoyé un nuage de feu qui allait ravager l’ile sur laquelle nous étions… vu que la marée était basse nous avons fuit sur une autre ile et trouvé refuge dans une cité de cuivre (cela pris du temps en réalité et Aramil nous avait rejoins lors des dernières minutes de notre fuite). En dehors de notre petit groupe, nous n’avons pu sauver que cinq membre de l’équipage. La cité était habité par des ondins illuminés et tous borgne. Je ne saurait clairement retranscrire leurs simagrées mais ils semblaient avoir vu le paradis et s’en être rendu indigne dans ce fait. Sachant cela, ils nous ont quand même proposé de faire l’initiation qui rend borgne… Ruh, Saphir et moi avons décliné bien qu’ayant soutenu mes camarades dans leur folle tentative mystique. Je ne suis pas le genre à risquer mon âme pour une terne promesse. Nisrime revins borgne car emporté par la curiosité elle est allé plus loin que les autres dans l’expérience (Nisrime est une gnome dont je ne me souvient pas de l’apparition d’où sa citation très élusive).
Nous avons pu retourner à Hilm enfin pas tout a fait… disons en bordure de la ville. Là nous sommes arrivé sur un marché et sur place un étrange homme vendait une sorte de trône de cristal. Nous avons identifier cet objet comme étant capable de nous aider à faire voler la structure que nous désignerions comme adéquat au voyage spatial. Nous avons donc claqué nos économies sur cet objet (installation comprise… le type est un connaisseur). Et comme nous avons aussi trouver proche de Hilm une sorte de vaisseau pour voyager nous pourrons bientôt partir en voyage… enfin quand on l’aura vidé de toute présence hostile à son bord.

( 26 mars, 2017 )

Crise de foi

Yahto pour SpellJammerSalut les étoiles ! Je commence à me demander quand cette partie va elle devenir une partie de voyage dans l’espace? Et si vous aussi vous vous le demandez bah j’ai l’impression que c’est pas pour tout de suite malgré tout.

Bon on a tous reçu un anneau sigillaire personnalisé pour signer les paperasses. Et un type s’est suicidé près de chez nous (ou a été tué mais ça ne me regarde pas vraiment). Au cours d’une de mes nuits j’ai rêvé que j’allais au mur des lamentations du royaume de Kelemvor. C’est un rappel que le dieu envoie au gens qui comme moi ont décidé de ne pas se soumettre à l’autorité d’un dieu. Oui je suis un Athée, même si je sais que les dieux existent. De façon amusante j’ai pu reconnaître que l’un des illithids, Jamil al Karim, refusait lui aussi de suivre une divinité. Bon dans son cas il ne veux juste pas devenir un adepte de la dévoration de cerveaux. Je ne peux qu’agréer. On a été invité a une réception pour fêter la fin d’une période de jeune religieux du coin… j’y ai accompagné Xia… Là bas on a vu des gelés qui sont des sauvegarde magique de psyché et des mage spécialisé dans la magie à but sexuel… C’est aussi là que j’ai vu un double de moi et que j’aiappris que dans ce pays il y avait des gens qui avaient leur double en Djinn… Le mien est complétement opposé à moi tant il est orienté sur la foi. Je suis un mage élémentaliste qui a pour but de faire plier l’eau à sa volonté alors que lui est un élémentaire (de la terre?) qui prône la liberté absolue. Dit comme ça je passe pour le méchant mais la magie c’est de la magie, et l’eau n’a pas de pensé (enfin la plupart du temps). Toute ces histoires nous on servi de préambule pour notre départ pour l’ile de Harab. On a bien failli s’échouer sur des rocher si je n’avait pas été assez fort pour repousser le navire hors de danger. Ho! et les hippocampes des espèces de chevaux marins ne sont pas immunisé aux attaques d’eau amusant non?
Une fois que nous avons atteint l’ile nous avons commencé notre exploration et rencontré d’étrange géants de la jungle. Ces derniers nous ont parlé de l’origine du monde et de la nature d’entités primordiales… Mais vous savez déjà ce que j’en pense. Il semble que Ruh est eu des vision concernant la tombe de l’ancien roi que nous sommes venu visiter. Nous serions venu pour rien et que nous ne trouverons que le reflet de la folie du souverain… mais tant que nous n’y somme pas allé nous ne pourrons pas juger… et puis on a pas fait tout ce chemin pour reculer maintenant.

( 20 mars, 2017 )

Soixante douze !!!

Yahto pour SpellJammerSalut les étoiles ! Je suis un peu en décalé d’un jour en ce moment mais je vais faire ce que je peu pour me recaler.

On s’est payé la citoyenneté à tous avec le tonneau de perle (100 PO/u) et on a essayé de se trouver du travail pour survivre. Bon c’est finalement assez facile à Hilm car il y a un truc qui donne en 3 secondes l’équivalant d’une nuit de sommeil et qui est gratuit. les autres ont dut gérer entre des exploration de la vie de leurs ancêtres ou des propositions de mariages malséantes. Pour ma part j’ai essayé de voir où je pourrait me faire de l’argent dans le collège de magie. Il s’avère que le projet de voyage spatial n’attirait pas beaucoup de monde. Je suis donc allé voir moi même de quoi il en retournait. Une fois sur place j’ai comprit pourquoi. Le projet est tenu par des flagelleurs mentaux… et pas juste un mais soixante douze… oui 72!!! Bon j’ai tenté de dépasser la barrière de la différence tant physique que mentale et finalement ils étaient assez ouvert. Ils ont besoin de gens pour les aider a développer le voyage… des gens avec des talent varié et complémentaire… des gens assez stupide pour aller là ou personne n’ose aller… des aventuriers en bref. J’ai réussi a convaincre mes compagnons d’infortune de venir participer et nous avons passé l’année suivante a travailler sur un moyen de faire voler ou téléporter une structure dans une zone de l’espace qui supprime l’attraction matérielle. Il faut aussi qu’on trouve un moyen de gérer l’air… et puis on a pas encore la structure même si on a le moyen de propulsion… Le doyen de l’école d’invocation (une sphère d’énergie) garde une faille qui ouvre vers un plan de violence absolu et il nous propose d’en tirer de l’énergie contre quelques menues contreparties.  la première étant de ne pas utiliser de magie de feu pour ne pas ouvrir celui ci et la deuxième étant de lui offrir régulièrement des symboles de paix pour le garder fermé… on devrait pouvoir gérer ça. La dernière serait de la faire voyager dans le vide de l’espace??? mais je suis pas trop sur d’avoir bien compris cette partie là… quoi qu’il en soit nous avons suivi une piste pour le mode de transport qui va nous mener dans des ruines au sud de Zakhara…

( 19 mars, 2017 )

Episode IV Prison et Casino

Ro'hon Valesti pour starwarsSalut les étoiles ! Aujourd’hui je reprend la narration d’une partie plus ancienne. Et sans blague c’est la 4ème partie par laquelle je commence le récit. je ferais une présentation de mon perso dans un autre post.

Je m’était séparé du groupe pour suivre une piste sur l’un des Vagrants mais mon indic m’a vendu aux séparatistes. Je me suis retrouvé en prison à attendre. Ils m’ont interrogé et ils m’ont fait voir des trucs trop vite pour que je puisse les voir et à la fin des sessions je ne me souvenais plus de rien. Puis les portes des cellules se sont ouverte. J’ai tenté une évasion et de réunir les autres évadé pour fuir. Et quand tout s’est calmé j’ai réalisé que l’autre partie des prisonniers étaient mes camarades. On a fuit mais je ne pouvait pas laisser mon vaisseau dans le quais alors que le destroyer était en train de se faire détruire par des pirates. J’ai foncé récupéré mes affaires et j’ai imposé ce choix aux autres. Ils ont récupéré leur vaisseau et j’ai pris le miens sous les feux de l’ennemi. Cid m’avait suivi et avait été blessé lors de ma tentative. On s’est donné rendez vous à Aldérande. la bas j’ai rencontré le père de Keith, le gars est même colonel. Je comprend mieux le caractère du fils du coup. Via ses contacts, on a été testé et il s’est avéré que Cid et moi avions été hypnoéduqué… sauf que défaire ça allait être assez long genre une année long. Sauf si on avait l’aide d’un Jedi. On a donc fait appel à maître Masterson. Il est venu en à peine quelques jours. Il nous a libéré de l’influence en quelques heures seulement. J’ai tenté de lui demander de nouveau exercices mais il a décrété qu’il devait se concentrer sur son disciple et que je devais laisser tomber. J’ignore ce qui l’a fait changé d’avis mais je sais que j’ai un potentiel et je ne vais pas le laisser pourrir. On voulais mettre un dernier prisonnier en sécurité alors le colonel nous a donné un contact dans un casino qui pourrait nous aider pour lui. En prime ce Duncan pourrait me donner une piste sur un Vagrant. Nous avons profité chacun a notre manière du casino avant de le voir et il nous a proposer de nous renseigner contre une intervention contre des séparatistes afin de récupérer des info qu’ils auraient sur lui. On a accepté. Mais chose surprenante quand j’ai expliqué mes intentions au reste de l’équipe André Blissex, l’ingénieur qu’on voulait mettre en sureté, a soudain reconnu le modèle des Vagrants. Il en aurais modifier un pour mettre au point une technologie de voyage extraordinaire que sa fille avait mise au point. C’était ma mère le pilote… Elle n’avait pas disparu hors de la bordure externe… mais dans une sorte d’outrespace…
Nous avons beaucoup de chose à faire.

( 14 mars, 2017 )

Saleté d’intolérants

YahtoSalut les étoiles ! Alors aujourd’hui je vous met une histoire que j’ai hésiter à mettre. Déjà parce qu’elle fait suite à une histoire de monde des ténèbres re-booté de manière fantaisiste. Et ensuite parce qu’il y a beaucoup de détails à assimilé et que j’ai parfois du mal à suivre mon MJ quand il part en envolé lyrique. Mais bon nous partons sur une nouvelle aventure et il est donc possible de partir de 0 alors j’y vais.

Je suis un mage, enfin pas seulement mais disons que c’est par cela que je me défini. D’une certaine manière je suis un spécialiste… je manie l’eau et le froid quand certains décident de spécialiser dans l’abjuration j’ai pour ma part suivi une voie plus élémentaire. J’étais parti pour faire mon trou dans le grand nord quand des troubles sont arrivés… me forçant à fuir des être voulant en finir avec les hommes d’une manière assez original : Un parchemin expérimental qui devais me mener à une cité d’astrologue éclairé. Hélas j’ai du n’emmêler dans certains mots car j’ai atterri sur une île tropical avec un jeune moine elfe noir nommé Ruh et un satyre venant de terre particulièrement lointaine nommé Xia. Ces derniers semblaient autant à leur place que moi. Heureusement que grâce à la magie je me prémunissais des effets du froid comme du chaud sans cela j’aurais difficilement subit le choc de température. Nous avons trouvé des hommes dirigé par un pixie irascible dont je n’ai rien compris au langage. Mais heureusement Ruh et Xia ont négocié un moyen de rejoindre la civilisation. Au cours du voyage ces fumier d’intolérant ont volé mon grimoire et désigné comme sorcier. Si j’ai bien compris ils affirmaient que j’avais vendu mon âme contre mes pouvoirs… C’est étrange car j’ai plutôt tendance à penser ça des prêtres en fait. Xia a négocié une excuse et des conditions de voyage (en affirmant qu’en fait je voulais me convertir à leur foi et que mon livre n’était qu’une retranscription dans ma langue de leur texte sacré). Je me suis plié à une série de réunion stupide sur la foi… mais nécessaire pour ma survie. Jusqu’à l’arrivé de l’ange… enfin la planaire qui ne semblait pas du tout ravie d’être là. Comme je parle le céleste les gars du bateau ont donc commencé a me respecter. Et ils ont décidé de mener tout le monde à la destination de notre choix. Cette destination fut Hilm la cité des astrologue que j’avais auparavant décidé de rejoindre. L’aasimar est resté avec nous car elle voulais rejoindre Sigil et pour ce qu’on en sait cette ville semblait être une de ses meilleurs chance. J’ai l’impression qu’il va être dur de rejoindre le projet de voyage dont nous avons entendu parlé mais je vais m’accrocher quitte à apprendre de nouvel chose… Je sent qu’un monde ne me suffira pas.

( 26 février, 2017 )

Keltia

KieranSalut les étoiles ! Aujourd’hui nouveau jeu et parti en cours depuis un moment mais avec peu d’occasion de jouer… ça nous feras donc des résumé occasionnel. ce résumé est TRES résumé mais c’est qu’il se passe beaucoup de chose dans cette campagne. lors de mes prochains résumé je ferais en sorte d’être plus précis. Alors désolé pour les nom mais j’ai pas demandé comment ils s’écrivait et le jeu est assez casse pied sur la prononciation.

Kieran est un forestier qui s’est lié d’amitié avec un chasseur de monstre, Caer Wynn, et son frère druide, Ceith. Lors de leurs aventures ils ont croisé un picte qui a finit par les accompagné répondant au nom de Guile. Ensemble ils ont commencé a faire des mission pour Arthur le pas encore roi mais qui a été désigné pour le devenir… ainsi que son conseiller le super druide, Mervin (je suis pas sur de son nom mais c’est pas Merlin… même si c’est bien lui). Au cours de ces missions nous avons réglé des problèmes dans des villages et depuis un Barde libertin nous accompagne, un certain Evrain. Lors de notre dernière aventure nous avons été envoyé par Mervin pour aller chercher un symbole que pourrait arborer Arthur. Pour cela nous sommes allé sur une île envahi par les brumes pour rencontrer une certaine prêtresse : Morgana. Cette dernière est prête à nous donner l’objet sacré en question mais elle a besoin d’un autre objet qui se substituera à celui ci. Afin que cela puisse se faire elle nous fait voyager, via les brumes, jusqu’à l’île de Ker Is. De là, nous avons plusieurs révélation. Caer Wynn s’appelle en fait Idriss et est l’héritier de titres de noblesse… une noblesse dont la réputation est entaché par la lâcheté de son père. Quand à moi, qui cherchais a retrouver l’histoire de mes origines, j’apprends que ma vrai mère est passé sur cette île a l’époque où elle était enceinte de moi et qu’elle a alors acheté le médaillon que j’ai depuis que je suis tout petit. Elle serais en lien avec des pirates et serais une étrangère… Je tiens d’elle les étranges reflets rouges de mes cheveux.
Nous avions rendez vous sur cette île avec la Dame Aeth qui nous promis l’objet mais « comme nous avons du temps devant nous » elle nous demande un service. Aller voir le seul roi d’Arymor de qui elle n’a pas de certitude politique. C’est sensé nous aider à travailler notre diplomatie. Sur le trajet nous aidons les gardes de la ville a mener une attaque préventive sur des pirates saxons. Nous faisons le trajet jusqu’à la capitale du roi Riatam… Nous sommes reçu à sa cours et son fils entre en furie, sa promise est introuvable. On apprend bien vite qu’elle a été enlevée. nous suivons la piste (la vrai pas celle qui est trop évidente) et nous finissons par tomber dans une embuscade.

( 28 janvier, 2017 )

L’inconnue de Sigil

Nous nous demandions ce que nous allions tenté quand nous avons été contacté par une inconnue nous donnant rendez vous dans les ruines d’un vieux temple proche de Valombre. Nous y sommes allés avec une journée d’avance pour parler avec elle. Mais comme Erael ne s’est pas montré elle a juste proposer de nous voir le lendemain dans la matinée au lieu de la soirée. Tout ce qu’on a pu en tirer c’est qu’elle était lié à la ville de Sigil qui « s’inquiétait » de la direction que prenait notre conflit avec « la tante ». De retour à notre camp, alors que nous envisagions d’attendre jusqu’au matin de demain, Nous avons appris que « la Tante » était possiblement de passage dans la région. ce qui nous fut confirmé par la vision au travers d’une boule de cristal. qu’allons nous faire?
La partie fut courte pour moi. Je devais partir bosser.

( 27 décembre, 2016 )

10 ans…

Aujourd’hui J’ai continué la grosse campagne de D&D (3.5 pour les curieux) que j’ai avec mon MJ principal de Donj. Ça doit faire des années que j’ai me même MJ et cette campagne s’étale sur trois générations de personnages. Je l’avait commencé avec un Paladin de la liberté (Chaotique Bon que vous trouverez dans Les Arcanes Exhumés) humain qui a fini par mourir lors du combat final contre une déesse mort vivante araignée Drow. Il était tombé amoureux de la reine des elfes d’un  amour réciproque bien que refusé par son peuple… elle a alors fait un vœux pour que je devienne elfe (et pour ceux qui ne me connaissent pas, c’est difficile pour moi d’être un elfe). Notre union restait impossible car je savait que mon âme était dans la mains de mon père… l’archidiable Asmodé qui jouais avec ma destinée.
J’ai alors enchainé avec Œil Rouge, une ensorceleuse dont la lignée est tant affilié à un dragon rouge par sa mère qu’à des éfrits par son père. Fille d’un Pacha, elle échappa au destin de n’être qu’une princesse à marier en partant à l’aventure. après avoir vaincu la déesse Drow, elle tenta avec l’un des membres de son équipe d’unifier tout les elfes sous une même bannière. Bon honnêtement je m’en foutait mais je soutenais Lilianthal (c’était mon ami) a devenir un monarque potable. En tentant de faire valoir la légitimité de cet ami nous avons libéré un mal encore plus terrible; une entité  créée par des dieux mauvais pour contrôler le monde… un être ayant échappé au contrôle de leur créateur. Après de multiples quêtes (parmi lesquels amener une nouvelle déesse de la magie et  la création d’une arme avec des éléments issues de nombreux plan pour lequel seul l’un de nos ami peu faire feu… entre autre chose) nous avons réussi a sceller ce mal à nouveau.20 plus tard, l’apprenti et fils adoptif d’Œil Rouge, le chevalier occultiste Orson (pour faire simple) a quand à lui lutté contre la tante de Lilianthal (devenu roi entretemps). c’était elle qui avait manipulé le groupe pour que l’arme folle soit libérée et maintenant nous découvrions qu’elle était multicentenaire que dire pluri millénaire si ça se trouve. et d’une puissance qui nous avait complétement échappé. Dans notre combat Orson mourra (plusieurs fois en vrai) alors qu’il avait fait son arme artefact (une épée créer avec l’aide et l’écaille de son dieu; Bahamut et ayant reçu une partie de l’âme du chevalier pour en alimenter ses pouvoirs) Hélas la mort de trop l’amena dans un état où son dieux renvoya son âme au combat au travers d’un autre de ses fidèles : Un moine demi-orque.
Lors de la partie d’aujourd’hui nous avons été piégé par un Dracosire aux ambitions et aux pouvoirs complétement démesuré. Il nous força, afin qu’on obtienne ce que l’on voulait (et qu’on garde la vie en passant), à mener un « cadeau » à Tiamat, l’Arch ennemie de mon dieu. Nous avons du passer pas les enfers pour lui parler… ce ne fut pas mon meilleur jour… une fois sur place, elle accepta avec avidité le cadeau de son vieil ami… Mais pas avant de nous imposer une heure de sa présence… une heure qui sembla surement interminable pour mes amis… mais pas autant que moi car en vertu de ses pouvoirs elle me tortura en me faisant ressentir des douleurs sans nom… si cela s’était conté d’être une heure j’aurais tenu sans problème. Mais pour moi cette heure furent 10 années.
Je sorti de cette rencontre brisé. J’eus la consolation de savoir que le cadeau du vieux dragon était un piège pour voler la puissance divine de Tiamat et la tuer au passage.

Vous l’aurez compris mon MJ aime faire de l’épique… et faire souffrir ses joueurs. Mais j’adore ses parties pour ça.

|