( 11 décembre, 2017 )

Projet Maelström

MaelstromSalut les étoiles! Ça fait bien plus d’un ans que je veux faire des vidéo de partie en ligne sur Roll20. Avec quelques amis on fait un premier enregistrement … Mais la première partie dura plus de 8h de jeu d’affilé. Et rester respectivement devant nos écrans pendant tout ce temps nous a un peu déboussolé. J’étais parti pour monter les épisodes les un après les autres… faut dire que l’idée de faire des parties de JDR comme aventure m’avais assez motivé. Mais je ne suis pas vraiment un graphiste et je comptais sur le MJ de cette partie pour habiller l’image… Bon celui ci était moyennement motivé après la partie. Une pointe de déception a surement rendu le projet impossible. Enfin jusqu’a maintenant. Car cette dernière semaine on a discuté sur la possibilité de reprendre…  le MJ de la dernière partie a proposé que je le remplace pour animer une table dans son univers.
Cet univers c’est « Maelström » et J’aime beaucoup ce qu’il propose. Voici quelques points qui servent a le présenter.
1, Le cadre d’aventure est assez cool, en effet il s’agit d’une campagne maritime qui permet de faire des histoires façon pirate ou vengeur des mers.
2, C’est un univers pensé pour D&D / Pathfinder et il y a une originalité que je trouve assez passionnante : Les dieux. En effets il n’y en a que deux Rhéa et Hélion. La première est une déesse ancienne, elle n’a pas de prêtres mais des druides comme représentant. Hélion lui est le dieu dont la foi la plus répandu, C’est l’unique dieu de l’univers et ses prêtres devraient n’avoir accès qu’a peu de domaine… c’est là qu’est la finesse. Les prêtres peuvent choisir dans les domaines d’Hélion ainsi que certains de ses saints… Un prêtre peut donc suivre Hélion et avoir accès à un large choix de domaine.
3, Depuis peu il y a eu un grand ménage dans les races de cet univers. Au final il ne reste maintenant que 3 races les plus jouée. Ça semblent peu mais en vrai cela va permettre de créer une plus grande marge de roleplay.
4, Certaines classes sont liée a certains préjugé qui sont rarement mis en scène lors des divers parties de JDR que j’ai fait ces derniers temps… Exemple :  les ensorceleurs (ou lanceurs de sorts profane spontanés en générale) sont considéré comme des mutant et mis sur le banc de la société.
5, Il y a un contexte politique simple mais qui offre aussi des opportunités de jeu.

Tout ça et tout un tas d’autres raisons font que j’ai accepté de prendre en charge cette aventure.
Il va falloir que je me renseigne plus avant sur cet univers pour le mettre en scène et j’espère bien enregistrer nos parties pour vous en faire profiter.

Et vous ça vous tenterais?

( 14 octobre, 2017 )

Sang de troll

Salut les étoiles! je reprend les affiches de quêtes de Kingmaker. Cette dernière est plutôt facile à réaliser vu les antagonistes du livre 2. Je n’ai mit qu’une version car celle que m’a écrit le MJ et celle qui est officielle est la même à une petite phrase près.

Sang de troll

( 6 septembre, 2017 )

Gems of War

E_G7_bFESalut les étoiles! J’étais en vacances ces derniers jours comme vous l’aurez peut être remarqué… je l’ai peut être dit dans mon point du mois d’Aout. Anyway!! J’étais chez des amis et j’ai pu voir l’un des jeu auxquels ils jouaient. Cela m’a rappelé l’époque ou je jouais à Puzzle quest et force est de constater qu’il s’agit des mêmes gens qui ont développé ce jeu ci. Il a quelques point positif sur son Original… le principale étant d’être en ligne, le second d’être gratuit. Si vous avez aimé candycrush mais que vous voulez plus de fantasy n’hésitez pas et tester Gems of War.

Image de prévisualisation YouTube
( 19 août, 2017 )

The defender

Système de super hérosSalut les étoiles! Aujourd’hui je fait (Encore) de la pub car est sorti la série Marvel’s Defender. Je n’ai pour l’instant vu que 4 épisodes mais je suis sous le charme alors je venais vous partager mon plaisir. Je suis particulièrement sensible au traitement de la lumière dans la série… Vous ne pouvez pas le manquer et c’est un vrai plaisir.

Image de prévisualisation YouTube
( 26 juillet, 2017 )

Brise magie suprême

Salut les étoiles! Voila un des sorts offensif que je comptait développer… terrifiant n’est ce pas. Comme je reste un pacifique convaincu privé mes ennemis de leur pouvoir est donc pour moi un moyen tout viable. Surtout quand je peut protéger des autres sorts via divers résistances. Bon j’avoue je ne savais plus quoi prendre au niveau 8 alors si vous avez des idées pour un sort de prêtre ne vous gênez pas de d’en faire la demande.

Alors pour l’illustration faut savoir que la carte a été faites avant que je ne vois Wonder Woman mais maintenant l’illustration ne fait que me renvoyer à ce film… Allez quand même voir la galerie de Stéphane Lopez pour ses artworks il y a de beau visuel pour des PNJ.

Brise magie suprême Carte Sort Pathfinder

Charte des cartes de sort.

 

( 3 juillet, 2017 )

Une rancune totale

Sgothan MedvyedSalut les étoiles! Il faut que j’expédie ce résumé tant que j’ai la volonté de le faire… ne vous en faite pas pour les suivants la pèche reviendra.

Alors que nous étions en train de vaquer à nos occupations, Kaithlyn s’est faite agressée par un adversaire inidentifiable. Nous avons décidé de rester groupé mais aucune attaque à notre encontre. Qui avions nous pu énervé en si peu de temps? Qui pouvait nous voir comme une menace au point d’engager des assassins discrets? C’est en allant mettre Typhaine, l’amie de Kaithlyn, au courant que nous avons réalisé qu’elle avait été enlevée. Nous avons alors commencé a enquêter tout en faisant prévenir la garde… Quel ne fut pas notre erreur que de l’avoir fait nous même. En effet la garde nous arrêta car nous étions les suspect principale de l’enlèvement. Nous avions beau leur dire qu’il s’agissait de notre ami, que nous avions des moyen magique mit en œuvre rien n’y fit. Même le fait de savoir qu’elle avait devant elle le seigneur du nouveau pays de Cérulé n’empêcha pas la garde de nous arrêter… Je tentais de connaitre le nom de celui qui prenais la décision de nous empêcher de participer au sauvetage de notre amie afin de savoir qui blâmer si nous la retrouvions gisante et sans vie… Cette tentative me fit mettre au fer instantanément. Je n’opposais pas de résistance, mais pestais intérieurement sur le caractère butté de ces hommes qui condamnais par leurs actes notre amie.
Alors qu’on étaient mené à la garde, un messager du régent est venu nous chercher car ce dernier avait le trou dans son emploi du temps pour nous recevoir. Les gardes n’eurent pas l’air surpris de voir les choses se faire ainsi (je suspectais alors une manigance pour nous faire paraitre devant le régent en position de faiblesse, ce qui aurais expliqué le stoïcisme des gardes… mais non, c’étaient juste des cons.). Nous avons donc été relâché pour avoir notre entretient avec le régent. Lors de cette rencontre nous avons plus présenté notre point de vu et nos volonté que l’inverse… il nous a pourtant invité a lui poser des question mais c’était juste pour pouvoir éludé les réponses. Rien n’est vraiment sorti de cette rencontre… En tout cas rien d’officiel car aucun accord ne fut conclu… que ce soit militaire, commercial ou culturel.
En sortant nous avions encore à gérer la disparition de Typhaine. Nous nous sommes donc résolu d’utiliser la boule de cristal de dame Lotharque pour localiser la jeune fille, et afin de nous donnes le plus de chance nous avons laissé l’aine de Ceo en magie, Tsuikyuu, faire les sorts. Grace à lui nous avons pu avoir des indices sur la localisation… De manière assez surprenante nous nous sommes séparé pour recouper des indices alors que Ceo se reposait pour être capable de refaire sa liste de sort. Mais lors de son repos quelqu’un l’empoisonna… Ce qui aurait pu passer inaperçue si je ne l’ai pas mit sous le sort de Rapport. Par cette agression nous avons finalement compris qu’il s’agissait du Vifelin… encore! Nous avons retrouvé sa planque truffé de piège et réussi non sans peine à sortir Typhaine de là vivante.
Mais le vifelin court toujours.

Chapitre précédent.

( 3 mai, 2017 )

Pourquoi Serpentaire?

AurynSalut les étoiles ! C’est marrant comment on choisi des noms parfois. Aujourd’hui je décide donc d’expliquer le pourquoi de « Serpentaire ». Et croyez moi je ne suis pas du tout un fan de Serpentard bien au contraire.

Déjà c’est une constellation. Et depuis tout petit déjà (je ne nierais pas l’intervention d’un anime quelconque mettant en scène des jeunes combattants en armure) le ciel nocturne me fascine. Le seul poster qui est chez moi c’est une carte des étoiles. Mais quel constellation est le serpentaire?
Déjà c’est la constellation qui fait la nique au destin. Quel plus grand symbole du déterminisme existe il au dessus du zodiaque? Ces soit disant constellations pourraient déterminer l’avenir des gens qui seraient nés lors de la période durant laquelle le soleil passerais dans leur « zone du ciel » ou « maison ». Ce qui rend ces douze constellation du zodiaque spécial  c’est qu’elles sont toutes sur une ligne que l’on appel écliptique une ligne qui trace la course du soleil dans le ciel (de notre point de vue bien sur). Sauf que voila, il n’y pas 12 mais 13 constellations qui coupent l’écliptique. On a donc une constellation qui fait parti du zodiaque mais qui ne préside pas au destin… Classe non?
Ensuite c’est la constellation des guérisseurs. En effet elle représente Asclépios, le médecin légendaire. Asclépios aurait tué un jour un serpent et aurait eu la surprise de voir un autre serpent le ranimer avec des herbes. Le savoir médical d’Asclépios aurait par la suite crû au point où il était capable de ressusciter les morts. Ceci inquiéta Hadès, dieu des Enfers, qui craignit de ne plus recevoir d’âmes. Aussi convainquit-il son frère Zeus de le foudroyer et de décréter que tous les mortels doivent mourir un jour. Afin d’honorer ses talents de guérisseur, Zeus l’a placé avec son serpent dans les cieux (merci Wikipédia). Et je joue tellement de soigneur.
Comme la constellation est ancienne les étoiles ont leur propre nom et je ne suis même permis de donner le nom d’une de ces étoiles à mon personnage de Sens : Cébalraï qui veux dire en arabe « chien de berger ». Amusant quand on sait que j’aime bien le chien pour son ascendance au loup (qui est mon animal préféré… et non je ne suis pas fan de serpent.)
De plus je suis assez fan de symbolisme en tout genre et quel est la fusion parfaite entre le symbolisme du cycle infini et celui des deux serpents du caducée? L’Auryn qui orne la couverture de l’Histoire sans Fin. Un symbole fabuleux pour le rôliste que je suis. La phrase typique du livre « Mais ceci est une autre histoire qui sera conté une autre fois. » résonne dans mon esprit comme de nouvelle promesses d’aventure à vivre.

Voila vous savez ce qui m’a inspiré pour mon nom de blog. J’espère que vous trouvez ce nom aussi cool que je le trouve cool maintenant.

( 18 janvier, 2017 )

Le test de Fate

FateApocrypha_logoL’arrivé dans l’année 2017 de Fate Apocrypha m’a fait me souvenir d’un petit test que j’ai fait il y a un moment et que j’avais appelé le test de Fate.
Y a rien de bien sorcier en fait il faut juste décortiquer un peu les personnages de Fate Stay Night, enfin les concepts de FSN et ensuite voir si vous avez joué un personnage de ce type. Si vous avez pu faire remplir la liste de personnages vous pouvez vous dire que vous êtes assez éclectique en terme de perso. Je vais donc vous présenter les 7 archétypes de FSN accompagné de mon personnage de JDR qui rentrerais dans cette catégorie.

Saber. Associé au personnage principal, c’est le servant que l’on qualifie de plus puissant. De fait il s’agit d’un épéiste qui est capable de décapiter des montagnes s’il lui en prenais l’envie. Comme le servant est toujours limité lors de ses apparitions dans l’anime (genre j’ai pas de regen de mana dans FSN ou j’ai pas de regen de PV dans Fate Zero) on a jamais un vrai aperçu de ses capacités avant la fin (comme c’est pratique d’un point de vu narratif). Mais bon pour faire simple Saber à deux grosses caractéristiques à garder en tête.
-C’est un épéiste (quelle que soit le type d’épée).
-C’est un personnage assez bourrin mais pas dénué de technique.
Mon perso : Mark Dieter est un guerrier utilisant les règles de Pathfinder Beta Playtest. Il a été pensé pour faire un usage optimal de l’épée de légende dont il était doté dès le début (l’épée en question évoluais au cours de l’aventure) et ce via le don Weapon Swap maintenant disparu. Portevent (c’est comme cela que j’ai nommé) était une épée bâtarde avec laquelle je me battait tantôt à deux mains tantôt à une main ou alors en conjonction de mon poing. Un vrai plaisir a jouer surtout quand j’ai atteint le « Weapon Swap » qui m’a permis de bénéficier de mon épée de légende sur toute mes attaques qu’elle soit de main droite ou de main gauche (maintenant vous savez pourquoi le don a été retiré).

Archer. Associé d’une certaine manière au héros et principale antagoniste suivant la ligne narrative il s’agit d’un servant qui évite (le plus souvent) le corps à corps. Si on voit parfois Archer utiliser un arc, c’est plus une figure d’exception que de règle dans les animes. On voit souvent le personnage avoir une grande quantité d’arme. Ce servant est souvent d’une personnalité affirmé qui lui confère une grande autonomie vis à vis de son master. On peut cerner deux point récurant.
-Il utilise ses armes à distance (quelle qu’elle soit).
-C’est un personnage Autonome.
Mon perso : Je ne me souvient plus du nom (ça commence bien) mais j’avais fait cet archer avec le système d’Anima. En gros il était Psy téléporteur et archer. Avec quelques Art Magnus (un art qui s’appelle Raikou: Lame éclair mais que rien n’impose dans le texte qu’il soit lié au corps à corps) (l’autre art étant Etherial : attaque infini je vous laisse imaginer le résultat)  et combiné à des yeux permettant de voir les points faibles de l’ennemis. Ce personnage était traumatisé par la mort de son seul amour qui lui a transmit son regard (oui je sait j’avais pas beaucoup d’imagination). C’est probablement mon archer le plus terrible mais il fut créer pour un One shot.

Lancer. Dans les séries Lancer est souvent un homme d’honneur don le master laisse à désirer. On a peu l’occasion de s’intéresser à lui (il est souvent absent d’une grande partie de l’anime ou bien meurs assez vite). Mais il y a quelques points qui on été éclairci par les complément d’information fourni par les petits animes complémentaires de Fate Zero. Ses coups sont économiques (c’est peut être une particularité de Diarmuid) et le personnage est assez rapide et agile.
-Utilise une lance (je pense qu’on peut l’étendre à toute arme d’hast).
-C’est un personnage agile et rapide.
Mon perso : Gary, c’est nom humain que s’est donné mon Wolfen quand il est arrivé à Cadwallon. C’est un guerrier mage qui renforce ses assauts par quelques petits sort rapide et complète le tableau par un bon usage de la vouge. Alors à ce jeu la vouge combiné à la taille du wolfen offre une portée de frappe indécente. Gary était venu dans la ville car il avait reçu une vision dans laquelle une « âme sœur » serrait en danger. je passait le temps entre les scénarios a chercher le lieu de ma vision… mais il était sous terre (ceux qui connaissent comprendront).

Assassin. Officiellement Assassin devrait toujours être Hassan-i Sabbah, mais dans FSN le servant portant ce nom est une créature qu’on apprend fictive et qui correspond plus à un samouraï qu’à un assassin agissant depuis l’ombre. du coup je ne sais pas trop quel caractéristique lui poser alors je vais faire un truc un peu plus simple.
-Personnage agissant discrètement.
Mon perso : Allan Badger est ma version Anima de l’assassin royal. Jumeau caché de la famille Valmont, il serra formé en tant qu’ombre pour protéger et servir son frère (interprété par un autre joueur) au fur et à mesure de la campagne les autres joueurs on compris qu’on était frère (secret gardé pendant un an de jeu quand même. je prenais des malus considérable pour ne pas être identifier). Mon affinité avec les ombre m’ont permis d’apprendre Umbra (sans surprise). Mon frère étant télépathe nous discutions via la pensée, ce qui m’a permis de cultiver l’aspect taciturne de mon personnage.

Berzerker. J’ai l’impression qu’on ne peut pas invoquer Berserker involontairement. Il s’agit d’un guerrier maudit dont la force est incommensurable. en contrepartie de sa santé mental et de sa capacité a pouvoir raisonner le servant acquiert un énorme boost à toute ses stats de combats. FZ prouve que l’esprit héroïque n’as pas à être soit même Berzerker ou maudit pour être invoqué à cette classe. Mais on va quand même essayer de définir la classe.
-Personnage maudit sujet à des éclats de colère.
Mon perso : Mon norsque à ma GROSSE campagne de Warhammer, dont le surnom est Loup (du a un tatouage qu’il a sur le torse), est un personnage qui cumul tout un tas de carrière mais dont l’aspect principale est la baston. Au cours de mes aventure j’ai même développé la capacité de violence forcené (qui place ce personnage dans ce classement). Mais ce personnage est plutôt complexe. A l’origine c’est un prétiré que mon MJ a fait sur mesure pour moi et sa campagne. Au fur et à mesure je me suis retrouver au cœur d’une intrigue mêlant les intérêts de plusieurs dieux. Suite à des gains conséquents de points de folie, le personnage est devenu amnésique chronique et oubliais des brides de sont histoire. C’est un de mes personnages les plus inoubliable et j’en remercie encore mon MJ pour ça.

Caster. Mage ou sorcière, le servant Caster utilise la magie pour gagner la guerre du Graal. Il faut croire que la magie rend un peu taré car aucun Caster ne me semble assez stable (l’un est carrément dément et l’autre tue son master). de ce que j’en ai compris la classe octroie le pouvoir de faire son trou dans un lieu particulier.
-Utilise la magie.
-Se fait un repère.
Mon perso : J’ai fait une ensorceleuse dans les Royaumes Oubliés, une princesse digne des 1001 nuits avec un esprit rebelle et arrogant, une sorcière manipulant le feu comme pas deux. Cette magicienne s’est donné le nom d’ Œil Rouge. Au cours des campagnes elle évolua pour devenir plus un soutient qu’un canon. Elle se prépara au combat final et développant la part de dragon qui est en elle, via des sorts draconiques (le disciple draconique était impossible on devient moche en prenant ce truc, rappelez vous : princesse).  Quand nos aventures prirent fin elle fonda une académie au Cormir qu’elle construisit avec la haute magie elfique (alors qu’elle est humaine)… Un pur concentré de gros billisme.

Rider. En voila un héros bien singulier. Dans les animes il s’agit d’un personnage connu pour avoir, par sa mort, donné naissance à un cheval aillé ou un Roi dont l’histoire de la monture est plutôt anecdotique (désolé bucéphale). Les capacités de ces personnages ne sont pas intrinsèquement lié à leur monture mais elle ont quand même un point dans leur histoire et un peu de leur pouvoir qui en découle.
-Avoir une monture (ou un moyen de déplacement privilégié)
Mon perso : La pour le coup je triche un peu car mon Rider est Rider. En effet j’ai eu un MJ qui avait lancé une partie FSN en utilisant les règles d’anima (ce que je conseil pour faire tout jeu issue de Japanimation un peu punchy). Sa véritable identité était celle de Siegfried et ma monture était Grani (dans Fate Apocrypha, Siegfried est de classe Saber il me semble). Ce fut un plaisir de faire du jeu en mode Japanime… Surtout quand on est bourrin mais qu’il faut y aller progressivement pour ne pas forcer les autres à se liguer contre soit.

Et vous? vous pouvez remplir le test de Fate?

( 17 janvier, 2017 )

Album?

Salut les étoiles!
Pourquoi n’y ais je pas pensé plus tôt? j’ai réunis mes cartes dans un seul album. il manque le soin léger de l’oracle. Mais ce personnage aura le droit à son propre album plus tard. Aujourd’hui je ne serais pas trop productif. disons même pour la semaine en fait. J’ai un soucis qui me pousse a revoir mes obligations à la baisse. j’en parlerais plus quand ce serra réglé. ou en tout cas que j’aurais la sensation que je pourrait en parler. En attendant je ferrais quand même mon possible pour vous poster une carte demain.

( 6 janvier, 2017 )

Carte ou page?

Un de mes amis m’a fait remarqué qu’il n’aimais pas mes petits rappel de sort… pour lui ça fait trop carte Magic.
On a discuté de ce que selon lui devrait ressembler à un recap de magie. bon son points de vu est valide mais uniquement centré sur ceux qui possède un grimoire ce qui n’est pratiquement jamais mon cas. en effet pour lui il faut qu’il soit sur un support grimoire. j’ai donc décidé de tester une petite page de sort sur ce modèle là en utilisant la même image que pour la carte éponyme.
J’ai volontairement omis tout les autres utilisateurs de ce sort en me disant que seul le magicien pourrait avoir de l’intérêt pour cette version (ou l’alchimiste maintenant que j’y repense) il y en a peut être d’autres mais l’idée est là.
Là vous avez un Jpeg un peu pourri mais la double page est un PDF correct dites moi ce que vous en pensez.
Classé dans D&D aussi parce que mon ami est un joueur pur jus de D&D.

detection de la magie

12
Page Suivante »
|