( 18 janvier, 2017 )

Le test de Fate

FateApocrypha_logoL’arrivé dans l’année 2017 de Fate Apocrypha m’a fait me souvenir d’un petit test que j’ai fait il y a un moment et que j’avais appelé le test de Fate.
Y a rien de bien sorcier en fait il faut juste décortiquer un peu les personnages de Fate Stay Night, enfin les concepts de FSN et ensuite voir si vous avez joué un personnage de ce type. Si vous avez pu faire remplir la liste de personnages vous pouvez vous dire que vous êtes assez éclectique en terme de perso. Je vais donc vous présenter les 7 archétypes de FSN accompagné de mon personnage de JDR qui rentrerais dans cette catégorie.

Saber. Associé au personnage principal, c’est le servant que l’on qualifie de plus puissant. De fait il s’agit d’un épéiste qui est capable de décapiter des montagnes s’il lui en prenais l’envie. Comme le servant est toujours limité lors de ses apparitions dans l’anime (genre j’ai pas de regen de mana dans FSN ou j’ai pas de regen de PV dans Fate Zero) on a jamais un vrai aperçu de ses capacités avant la fin (comme c’est pratique d’un point de vu narratif). Mais bon pour faire simple Saber à deux grosses caractéristiques à garder en tête.
-C’est un épéiste (quelle que soit le type d’épée).
-C’est un personnage assez bourrin mais pas dénué de technique.
Mon perso : Mark Dieter est un guerrier utilisant les règles de Pathfinder Beta Playtest. Il a été pensé pour faire un usage optimal de l’épée de légende dont il était doté dès le début (l’épée en question évoluais au cours de l’aventure) et ce via le don Weapon Swap maintenant disparu. Portevent (c’est comme cela que j’ai nommé) était une épée bâtarde avec laquelle je me battait tantôt à deux mains tantôt à une main ou alors en conjonction de mon poing. Un vrai plaisir a jouer surtout quand j’ai atteint le « Weapon Swap » qui m’a permis de bénéficier de mon épée de légende sur toute mes attaques qu’elle soit de main droite ou de main gauche (maintenant vous savez pourquoi le don a été retiré).

Archer. Associé d’une certaine manière au héros et principale antagoniste suivant la ligne narrative il s’agit d’un servant qui évite (le plus souvent) le corps à corps. Si on voit parfois Archer utiliser un arc, c’est plus une figure d’exception que de règle dans les animes. On voit souvent le personnage avoir une grande quantité d’arme. Ce servant est souvent d’une personnalité affirmé qui lui confère une grande autonomie vis à vis de son master. On peut cerner deux point récurant.
-Il utilise ses armes à distance (quelle qu’elle soit).
-C’est un personnage Autonome.
Mon perso : Je ne me souvient plus du nom (ça commence bien) mais j’avais fait cet archer avec le système d’Anima. En gros il était Psy téléporteur et archer. Avec quelques Art Magnus (un art qui s’appelle Raikou: Lame éclair mais que rien n’impose dans le texte qu’il soit lié au corps à corps) (l’autre art étant Etherial : attaque infini je vous laisse imaginer le résultat)  et combiné à des yeux permettant de voir les points faibles de l’ennemis. Ce personnage était traumatisé par la mort de son seul amour qui lui a transmit son regard (oui je sait j’avais pas beaucoup d’imagination). C’est probablement mon archer le plus terrible mais il fut créer pour un One shot.

Lancer. Dans les séries Lancer est souvent un homme d’honneur don le master laisse à désirer. On a peu l’occasion de s’intéresser à lui (il est souvent absent d’une grande partie de l’anime ou bien meurs assez vite). Mais il y a quelques points qui on été éclairci par les complément d’information fourni par les petits animes complémentaires de Fate Zero. Ses coups sont économiques (c’est peut être une particularité de Diarmuid) et le personnage est assez rapide et agile.
-Utilise une lance (je pense qu’on peut l’étendre à toute arme d’hast).
-C’est un personnage agile et rapide.
Mon perso : Gary, c’est nom humain que s’est donné mon Wolfen quand il est arrivé à Cadwallon. C’est un guerrier mage qui renforce ses assauts par quelques petits sort rapide et complète le tableau par un bon usage de la vouge. Alors à ce jeu la vouge combiné à la taille du wolfen offre une portée de frappe indécente. Gary était venu dans la ville car il avait reçu une vision dans laquelle une « âme sœur » serrait en danger. je passait le temps entre les scénarios a chercher le lieu de ma vision… mais il était sous terre (ceux qui connaissent comprendront).

Assassin. Officiellement Assassin devrait toujours être Hassan-i Sabbah, mais dans FSN le servant portant ce nom est une créature qu’on apprend fictive et qui correspond plus à un samouraï qu’à un assassin agissant depuis l’ombre. du coup je ne sais pas trop quel caractéristique lui poser alors je vais faire un truc un peu plus simple.
-Personnage agissant discrètement.
Mon perso : Allan Badger est ma version Anima de l’assassin royal. Jumeau caché de la famille Valmont, il serra formé en tant qu’ombre pour protéger et servir son frère (interprété par un autre joueur) au fur et à mesure de la campagne les autres joueurs on compris qu’on était frère (secret gardé pendant un an de jeu quand même. je prenais des malus considérable pour ne pas être identifier). Mon affinité avec les ombre m’ont permis d’apprendre Umbra (sans surprise). Mon frère étant télépathe nous discutions via la pensée, ce qui m’a permis de cultiver l’aspect taciturne de mon personnage.

Berzerker. J’ai l’impression qu’on ne peut pas invoquer Berserker involontairement. Il s’agit d’un guerrier maudit dont la force est incommensurable. en contrepartie de sa santé mental et de sa capacité a pouvoir raisonner le servant acquiert un énorme boost à toute ses stats de combats. FZ prouve que l’esprit héroïque n’as pas à être soit même Berzerker ou maudit pour être invoqué à cette classe. Mais on va quand même essayer de définir la classe.
-Personnage maudit sujet à des éclats de colère.
Mon perso : Mon norsque à ma GROSSE campagne de Warhammer, dont le surnom est Loup (du a un tatouage qu’il a sur le torse), est un personnage qui cumul tout un tas de carrière mais dont l’aspect principale est la baston. Au cours de mes aventure j’ai même développé la capacité de violence forcené (qui place ce personnage dans ce classement). Mais ce personnage est plutôt complexe. A l’origine c’est un prétiré que mon MJ a fait sur mesure pour moi et sa campagne. Au fur et à mesure je me suis retrouver au cœur d’une intrigue mêlant les intérêts de plusieurs dieux. Suite à des gains conséquents de points de folie, le personnage est devenu amnésique chronique et oubliais des brides de sont histoire. C’est un de mes personnages les plus inoubliable et j’en remercie encore mon MJ pour ça.

Caster. Mage ou sorcière, le servant Caster utilise la magie pour gagner la guerre du Graal. Il faut croire que la magie rend un peu taré car aucun Caster ne me semble assez stable (l’un est carrément dément et l’autre tue son master). de ce que j’en ai compris la classe octroie le pouvoir de faire son trou dans un lieu particulier.
-Utilise la magie.
-Se fait un repère.
Mon perso : J’ai fait une ensorceleuse dans les Royaumes Oubliés, une princesse digne des 1001 nuits avec un esprit rebelle et arrogant, une sorcière manipulant le feu comme pas deux. Cette magicienne s’est donné le nom d’ Œil Rouge. Au cours des campagnes elle évolua pour devenir plus un soutient qu’un canon. Elle se prépara au combat final et développant la part de dragon qui est en elle, via des sorts draconiques (le disciple draconique était impossible on devient moche en prenant ce truc, rappelez vous : princesse).  Quand nos aventures prirent fin elle fonda une académie au Cormir qu’elle construisit avec la haute magie elfique (alors qu’elle est humaine)… Un pur concentré de gros billisme.

Rider. En voila un héros bien singulier. Dans les animes il s’agit d’un personnage connu pour avoir, par sa mort, donné naissance à un cheval aillé ou un Roi dont l’histoire de la monture est plutôt anecdotique (désolé bucéphale). Les capacités de ces personnages ne sont pas intrinsèquement lié à leur monture mais elle ont quand même un point dans leur histoire et un peu de leur pouvoir qui en découle.
-Avoir une monture (ou un moyen de déplacement privilégié)
Mon perso : La pour le coup je triche un peu car mon Rider est Rider. En effet j’ai eu un MJ qui avait lancé une partie FSN en utilisant les règles d’anima (ce que je conseil pour faire tout jeu issue de Japanimation un peu punchy). Sa véritable identité était celle de Siegfried et ma monture était Grani (dans Fate Apocrypha, Siegfried est de classe Saber il me semble). Ce fut un plaisir de faire du jeu en mode Japanime… Surtout quand on est bourrin mais qu’il faut y aller progressivement pour ne pas forcer les autres à se liguer contre soit.

Et vous? vous pouvez remplir le test de Fate?

|