( 16 octobre, 2017 )

Une déception monte

Mat pour SensSalut les étoiles! je reprend avec la suite de Sens un chapitre court mais je ne savais pas trop ou faire de coupe dans mon récit sans ça.

La colère et la déception se répandent en moi comme un poison ou force. J’ignore encore lequel des deux est le plus juste. Mais le Vitaliste prend la parole.
« Je ne vous veux aucun mal bugs. Nous avons fait tout ceci pour vous tester… »
Je serre la main qui tient l’arme de plus belle. La colère s’y dispute à l’instinct que ça pourrait encore être un piège.
« …Il s’agissait du test final nécessaire a valider que vous étiez bien ce que nous espérions. Nous voulions vérifier que vos intentions était de protéger les gens… »
Mes yeux s’écarquillent devant l’insulte. Je dédie ma vie à cela et on me test sur le but de ma vie.
« …Au péril des ordres qui vous seraient donnés. Nous voulions savoir que vous alliez être des protecteurs de la liberté plutôt que les serviteurs d’un autre pouvoir. Vous avez réussi. »
Durant le discours les trois gardes qui étaient  »mort » s’étaient relevé et semblaient plutôt bien portant. Si c’est vraiment une mise en scène… J’entends une claque sonore et Mercutio dire vraisemblablement à Akina.
« Et tu pouvait pas le voir ? Non ? »
Il n’a pas du y aller de main morte car il répond avec un léger accent de douleur.
« J’ai pas eu le temps de m’attarder sur leurs blessures. »
Il n’a pas tord d’ailleurs, à aucun moment nous n’avons eu cet occasion. Maria et son  »mort » sont là eux aussi. Le vieil homme terrifié est là lui aussi et commence à nous applaudir entraînant le reste de la foule amassé ici. Comment ai je pu être aussi aveugle. Gladius Sword entre lui aussi dans le hall accompagné de plusieurs soldats, lui aussi applaudit et semble fier. Mercutio est amère, tout comme moi et il le dit.
« Et vous êtes fier de vous ! Vous avez réussi à nous manipuler pendant toute une journée. Qu’est qui vous dit que les autres n’arriveront pas à faire la même chose ?
- Nous ne vous avons pas manipulé. Nous vous avons testé. Vous êtes bien les défenseurs de la liberté que nous espérions. S’en est fini des tests »
Sollipsis y croit peut être, mais dans mon langage on a été manipulé. Ni plus ni moins. Nivekh se raccroche à ce qu’il peut pour rester imperturbable à tel point qu’il en est perturbant.
« Ça fera un bon article au journal de demain. »
Je ne sais pas quoi dire à Sollipsis. Mais je peux lui faire comprendre… soit qu’il me connais et qu’il n’avais pas besoin de ce test soit qu’il ne me connais pas assez. Je lève la main vers lui et montre les quatre doigts de mon code puis j’abaisse mon majeur. Il n’a pas à remettre mon code en question et je m’en sent doublement insulté.

( 14 octobre, 2017 )

Sang de troll

Salut les étoiles! je reprend les affiches de quêtes de Kingmaker. Cette dernière est plutôt facile à réaliser vu les antagonistes du livre 2. Je n’ai mit qu’une version car celle que m’a écrit le MJ et celle qui est officielle est la même à une petite phrase près.

Sang de troll

( 12 octobre, 2017 )

Mon nom est Personne

Ceo Carte du PJSalut les étoiles! En fait il semble que je doivent décider d’arrêter d’avoir des considération RP pour que le reste de la table s’en inquiéter… une semaine on me reproche d’avoir trop d’émotions et de trop les jouer et après on s’étonne de ne plus me voir les jouer… J’espère que c’était juste une passade mais du coup je ne sais pas sur quel pied danser.

On a visiter la ville a la recherche d’indice pour expliquer les disparitions. Mais la seule chose qu’on a pu trouver c’est « Nomens » d’inscrit sur un mur. Comme si une personne futé avait voulu que quelqu’un sache se qui s’était passé ici et n’avais pu trouver que ce moyen pour ce faire. On a pu mettre cette information en corrélation avec une notation sur la carte que nous avions passé une nuit à reconstituer.  Tous cela semblais pointer vers le Sud-Est. lors de notre investigation Gre a trouver les restes de matériel appartenant à un de ses amis et ajoutant, grâce à son journal, un détail de plus… Il s’agirait de centaures.
Lors de notre investigation nous sommes passé au temple d’Erastil et tandis que Ceo et moi remettions l’endroit en place Canan a essayé de voler discrètement des objets… Je suis sur de m’être fourvoyer… Je l’ai laissé faire en espérant qu’elle fournisse une explication plus tard. Hélas c’est Ceo qui a remonté ces objets vers moi après les avoir identifié. Je me sens perdu dans mon jugement… Canan elle toujours été aussi irrespectueuse de ma foi? Ou bien ai je été aveuglé tout ce temps? Le conflit a ce stade de notre équipé serais la pire idée… j’ai donc gardé mes pensées pour moi… et les objets aussi. d’autant que personne d’autre ne peut les utiliser et je refuse qu’ils servent a l’enrichissement. Cela reste des objets d’église pas de dieu… et l’expérience m’a prouvé que les églises sont faillibles… en retrouvant le prêtre de celle ci je lui rendrais ses objets mais si ceux ci peuvent nous aider à les sauver je serais bien bête de ne pas les prendre.
Nous avons envoyé un messager animal délivrer un parchemin à notre communauté (via un marchand de Restov) afin qu’ils sachent ce que nous allons faire… c’est à dire partir en direction de la tribu des Nomens afin d’avoir des réponses.
Sur le chemin le mauvais temps nous à amener à nous abriter dans une vaste caverne. Mais cette dernière était le repaire de cyclopes et nous avons du nous défendre et les mettre en déroutes… Lors du combat Grerard fut mortellement blessé et je n’ai pas réussi à l’empêcher de mourir alors qu’il s’était lancé seul face à trois cyclopes. Pour être sur qu’il soit mort ou mourant j’ai tenté de lier ma vie à la sienne… en temps normal cela ne marche pas sur les morts mais cela l’a tirer des griffes de la mort… je craint de l’avoir lui aussi condamné à un terrible destin.
Cklucdull faibli, il n’a pas repéré les traces du passage de six géants dans cette caverne… je ne suis peut être pas le seul qui soit préoccupé.

Cérulé

( 11 octobre, 2017 )

Un problème sépia

Racktiel Carte du PJSalut les étoiles !  j’ai fait une pause mais c’est du a une perte de foi cette fois. Ne m’en voulez pas si je retourne à des résumé plus factuels de la partie de Kingmaker. Mais il semble que faire du RP et être traumatiser de la mort d’un autre PJ plus de d’un mois soit dérangeant pour une partie de la table de jeu à laquelle je joue. Comme je l’ai dit dans mon article sur les digressions j’ai une table qui me reproche ma volonté d’immersion… maintenant vous savez laquelle.

Nous avons réussi a reprendre le fort et le fait d’avoir un cervidé capable de grimper à la verticale d’un mur pour atteindre des arbalétriers nous a bien aidé. on s’est installé dans le fort après l’avoir vidé et on a trouvé un Spriggan paralysé en ville. Il était victime d’un sceau du serpent. Hélas avant de pouvoir nous en rendre compte par nous même Meiyoto fut lui aussi paralysé par le sort. Il semble que nos indice sur la population s’amenuisent.

( 30 septembre, 2017 )

Le point sur le mois de Septembre 2017

OphiuchusSalut les étoiles! J’ai beaucoup de boulot et je fait trop de MMO aussi enfin tous ça pour dire que j’écris un peu moins… je sais que ça c’était remarqué mais j’avoue avoir du mal a remonter la pente de l’écriture. mais ça ne m’a pas empêcher de mettre mon blog à jour avec une petite annonce (Le hic c’est le temps).

Ce mois fut débuté par un récit d’histoire Kingmaker.
- Le mal a un nom mais quel est sa source?, avec la fin macabre dans un temple de la guerre.
- Connections divines, avec un retour de bâton accompagné d’un supplément de culpabilité.
- Conflits internes, avec mes problèmes à gérer mon relationnel à la lueur de mes nouveau problèmes.
- Arrivée à Varnhold, avec la situation mystérieuse de nos chers voisins.

La suite de mes aides de jeu pour pour Kingmaker.
- cartes de PNJ partie 4, Un ajout de quelques PNJ tantôt officiel tantôt ajouté.
- Chasse au Drake forestier, le nouveau format des avis de recherche.

J’ai continué à faire de la pub pour Les trucs que je fait ou que j’aime… c’est mon blog je fait ce que je veux.
- Gems of War, un jeu sympa mais chronophage si on veux faire les choses bien…
- Wakfu Saison 3, que j’ai vraiment aimé comme tout ce qui a déjà été fait sur wakfu… même si j’ai trouvé les motivations du méchant bancals.
- Roleplay ce film!, où je parle de deux sujets mais qui serra retenu pour la chaine youtube que je conseil.

J’ai commencer une aventure de Septième mer.
- Le ciel d’un autre monde, L’ombre d’une forêt en quête de racine.

La sui des sorts de niveau 9 de mon Oracle de la vie. On approche de la fin.
- Miracle, Le sort multifonction par excellence.
- Création de demi-plan supérieure, un plan sur l’avenir.

Le début de la fin pour Sens.
- Combat et supercherie, où le masque tombe comme l’état d’urgence.

Bon et maintenant il y a la liste des trucs que je voudrais faire dans les mois à venir.
-Je continu kingmaker, encore et toujours.

-Je vais continuer de faire les cartes de sort comme de don… quelle surprise.
-Je vais continuer de faire les affiches de quêtes surtout si ça plait.

Voila! voila! Pourvu que ça vous suffise.

Voir le mois d’avant?

( 29 septembre, 2017 )

Arrivée à Varnhold

Cluckdull Carte du PJSalut les étoiles ! Retour à Golarion pour reprendre le récit de notre dernière expédition.

La tour que nous venions d’atteindre nous avait laissé entrapercevoir des silhouettes voletant autour de son sommet. Nous défiants de ces ombres indistinctes nous avons donc laissé nos chevaux en arrière. Je ne put me résoudre à accorder mes liens vitaux à mes compagnons ne sachant si cela les sauverais plus que cela ne les condamnerais. J’étais sous le joug d’une peur  d’autant plus forte qu’elle n’était pas complétement mienne. En cela que c’est toujours l’âme de mes compagnons qui n’importait pas mon propre corps ni ma vie. Je peux mépriser le nouveau compagnon qui nous accompagnais mais je ne l’aurais jamais laissé mourir pour autant. Je peux me montrer mesquin par moment je ne serais jamais injuste pour autant… et à cette pensée je me remémorais l’attitude des prêtres d’Erastil de la Nouvelle Stetven. Je pris donc ma place deux pas derrière Meiyoto alors que Canan partais en éclaireur. Nous fûmes attaqué par des gargouilles dissipant nos doutes concernant les ombres étranges que nous avions discerné au loin. le combat ne fut pas rude. En effet mes compagnons surent mettre à mal ces créatures… mais j’ai bien senti une forme de…difficulté. Canan avait pris l’habitude de se faire soigner en prenant des décisions risquées mais payantes. Son combat s’en fut donc troublé par les blessures pour lesquels je ne pouvait être prés. Au début du combat, le pirate avait pris une forme issue des enfers. Sa peau se para d’une lividité de cadavre et de longue cornes de démon pointèrent sur sa tête. Personne ne sembla prendre ombrage ni ne manifesta de curiosité sur cet état de fait. Cela renforça instamment ma résolution prise en rentrant à Cérulé, y ajoutant la condition d’en avoir le cœur net.
Cette tour était un point d’accès au royaume qui, par temps dégagé nous aurais permis d’admirer la ville plus loin. Hélas  le ciel était loin d’être clair et outres les nuages d’où commençait à tomber une fine neige, l’horizon se noyait derrière une brume blanche et immaculée. Notre vision était donc complétement limité.
Nous atteignirent Varnhold et constatèrent les dégâts. La ville semblais étrangement abandonnée. Les animaux gisaient dans leur enclos sans qu’on puisse estimer la date de leur mort. Les habitation était vide de vie et les traces d’habitant se trouvant là nous laissèrent des plus interrogateur à l’égard de leur départ d’ici. En traversant le gué pour rejoindre l’autre partie de la ville Canan et Grerard tombèrent dans un piège. Une fosse garnie de pieux avait été sournoisement placé là pour tuer toute personnes… aucun corps n’était dans la fosse et nous étions les premiers à tomber dans le panneau ce qui mit Canan dans de mauvaise disposition… elle n’aimais pas tomber dans des traquenard aussi rudimentaire… mais la neige avait trop bien dissimulé la fosse et  nous n’y pouvions rien. Nous atteignirent le fort qui nous avait semblé habité. L’Aigle de Cluckdul avait survolé la construction et avait rapporté la présence de petit humanoïdes à la peau verdâtre et aux oreilles pointues… ces derniers loin d’être disproportionné avaient suscité une grande forme d’interrogation mais à l’issue d’un repérage rapide il s’avéra qu’il s’agissait de spriggans… Je pense qu’ils ont pris le fort en l’absence des propriétaires légitime mais je m’abstins de faire l’écho de mes idées à mes compagnons.
Nous allâmes donc à leur rencontre mais en prenant des précautions. Nos intentions étaient de négocier mais en lieu et place nous avons été attaqué… La premiere vague ne fut pas si retors mais les spriggans pouvait changer de taille…
Qu’est ce que ce fort allait nous réserver comme surprise?

( 28 septembre, 2017 )

Création de demi-plan supérieure

Salut les étoiles! Voici un sort que je n’aurais surement jamais l’occasion d’avoir et si une campagne peut s’éterniser  jusqu’à l’obtention d’un tel sort, il est probable que mon personnage change du tout au tout. Cependant il y a de grandes lignes de possibilité. bon toute prennent en compte la possibilité d’un sort de permanence… mais qu’importe à ce niveau c’est largement dans mes moyens.
Soutient au Royaume durable : je ferais s’écouler le temps le plus lentement possible dans le plan pour pouvoir m’assurer d’être présent pour les moments de crise des années futures. Dans cette optique le royaume est surement resté aussi bon que loyal. Ça arriverais aussi à la condition que je ne trouve pas l’amour, car je me vois mal abandonner la femme que j’aime (ou l’homme mais j’ai du mal a imaginer ça pour mon perso).
Dégout du monde : Si mon idéal de royaume n’est pas atteint je ferais mon ermite et partirais loin de tous et toute. toujours dans l’esprit d’être bon
Sanctuaire : Avoir un abris comme lieu de replis.
La prison d’anti magie : pour tout les délinquants de notre royaumes la fondation de lieux de sécurité pourrait poser problème quand aux lanceur de sort. Bon dans mon idéal le royaume, les prison ne sont pas des mouroir on y apprend des éléments pour pouvoir intégrer dans la vie commune… tout le monde va vouloir me traiter de laveur de cerveau après ça.

Pour l’auteur et l’image c’est un dessinateur et un dessin pour MTG. Allez voir c’est édifiant.

Création de demi-plan supérieure Carte Sort Pathfinder

Charte des cartes de sort.

( 24 septembre, 2017 )

Roleplay ce film!

7cde2c9f57036cca1ed3c6243afc9380Salut les étoiles! je me suis absenté pour quelques jour mais en rentrant tard le samedi soir j’ai quand même décidé de répondre a une sollicitation… C’est donc ainsi que je suis allé voir des amis pour jouer à Until Dawn. Alors on a décidé de se répartir les rôles et de voir comment on allait tous flipper ensemble. Faut savoir que je ne suis pas un grand fan des ambiances horrifique (sauf quand c’est moi qui ai les rennes de ce genre d’ambiance… là je kiffe). Du coup je m’attendais a crier comme une fillette tout le long mais jouer avec une amie qui crie plus fort encore renforce la flippe ambiante… même le troisième joueur qui lui est capable de se fader les films les plus flippant sans sursauter se fait surprendre par la flippe du groupe… moralité : pour peu qu’on soit tous décidé à jouer le jeu… la peur est contagieuse.

Autre chose… la soirée a été plutôt courte… bébé oblige. Du coup en rentrant j’ai fait mes quotidiennes de Secret World Legend… j’ai fait la rencontre d’une personne qui m’a fait découvrir un truc que je recommande pour tout le monde. Role Play That Movie. Aller voir ces films qu’on connait raconté comme s’il s’agissait d’une partie de JDR. Tiens j’aimerais savoir dans quel catégorie mes collègues me rangent… enfin de qui je suis le plus proche…

Enfin pour vous donner envie voila la première vidéo… Qui reste sur le thème de la peur.

Image de prévisualisation YouTube
( 20 septembre, 2017 )

Conflits internes

Canan Carte du PJSalut les étoiles! L’aventure reprend cette fois, enfin après un débat intérieur et une conclusion qui blesse.

J’ai repris mes habitudes de professeur pour les enfants de la ville. enfin je croyait pouvoir reprendre mes habitudes. Mes pensés négatives me tourmentaient et je me sentait loin de pouvoir gérer les relations du pays. Mes contacts avec la régence de la Nouvelle Stetven et les nobles du Brévoy m’avaient mené à une triste conclusion :  je ne veux plus avoir à faire avec ces gens. Ils sont tourné vers eux même… mais alors que je me faisait cette réflexion, je me remettait en question. Étais je mieux? La réponse me parvint comme un coup de poing; bien sur que non. Je suis toujours accroché à ma noblesse. Certes je perçoit son rôle différemment que les autres nobles… pour moi c’est une noblesse de cœur et  d’esprit et non de sang… mais au final je reste un noble de sang… et de sang corrompu qui plus est. Je décidais donc de m’éloigner du centre du pouvoir… fuyant peut être mes responsabilité de diplomate autant que pour acquérir le status de noble au sein du peuple avant de réclamer celui de mon lignage. Pour engager une transition courte et certaines mais pas abrupte pour autant, j’envisageais de n’aller au château que pour faire de la paperasse le soir et faire mes deux heures de sommeil quotidiennes.
Reste alors le problème de mon poste. J’allais voir Caelana pour lui annoncer que je passerais plus de temps en ville et que j’avais une entière et certaine confiance en elle pour rester au château afin de recevoir ceux qui souhaiteraient parler politique et diplomatie extérieur. En gros je lui disait de continuer ce qu’elle faisait en mon absence. Je perdais mes mots à la fin de la conversassions et parti quelque peu rapidement.
Le lendemain matin nous étions réunis entre aventurier… maintenant à cinq, pour parler de l’avenir du royaume et de nos prochaines actions. Je n’avait jamais caché ma volonté d’être prés du peuple mais à terme si je n’était jamais là quel image allions nous rendre de notre gouvernement? Mais Meiyoto insista pour que je reprenne les rennes du poste de conseiller. J’ai des doutes sur moi mais lui à confiance en moi… j’ai décidé de croire en son jugement. Cela officialisa complètement la prise en charge du poste de diplomate de dame Lohtarc. Lors de la discussionn des postes, Canan proposa d’infiltrer le milieux de la pègre et de le contrôler… Sur le coup je n’ai pas réagi… pesant le pour et le contre de cette proposition… Et j’ai même failli approuver… puis m’est venu une image… celle de mon père tentant d’être au commande de chaque chose et de gagner sur tout les tableaux… J’ai alors vu comment l’accès au pouvoir était en train de me transformer en politique… j’ai repensé au Brévoy et je me suis alors dit… Non! pas de compromis! Je ne veux pas ressembler à père. J’ai donc voté contre. Je ne serais pas un marionnettiste. Les accords qui sont parvenu sur ce sujet furent que Canan devrait surveiller la pègre pas la contrôler. Pour ma part j’ai conscience que cette dernière ne disparaitra pas mais je ferait tout ce qu’il faut pour que ce soit le cas… enfin tout… je ne ferais pas de mal pour autant… Je suis convaincu qu’il existe des moyens de vivre en harmonie entre nous et dans le respect des lois.
A cet instant nous fûmes interrompu par un messager nous disant qu’une personne voulais voir Sgothan Medvyed. Je n’attendais qu’une personne et je suis allé la chercher aussitôt, délaissant notre petite réunion décisionnelle. Les début de discussions avec le mangeur de péché furent houleuses. Ce dernier tentant à tout pris d’éviter de donner son titre, se cachant dernier un air outré et affirmant que « ce n’est pas un titre mais ma vie! » tandis que pour ma part je voulais m’assurer sans lui donner d’information qui permettrait à un manipulateur qu’il s’agisse bien de la personne que j’attendais. Enfin nous avons réussi à atteindre un accord et j’ai donc fait don de mon sang… d’une grande quantité de sang à cet inconnu… Il semble avoir comme sacerdoce une voie similaire à la mienne… en formant un lien vers une personne pour prendre sur lui ses peines et afflictions. J’ai donc finit dans un état d’extrême faiblesse.
Et c’est fatigué que Meiyoto est venu me voir pour m’annoncer que Canan voulais faire venir un homme dans le groupe. Ce qui me restait de sang ne fit qu’un tour… car le nom qui fut donné était celui du chef des fauteurs de troubles de la veille. Ma réponse fut simple et radical « Qu’elle amène les hommes qu’elle veux! » je m’en suis ensuite allé avec une bouteille dans l’une des ailes du château… Boire en ayant donné mon sang m’a fait tourné la tête vite mais je suis endurant et il me fallut quelques temps pour tomber. En ville j’entendais débuter les festivités desquelles je m’étais exclu. On fêtait la nouvelle année… une année… voila ce qu’il me fallait je devais résoudre cette malédiction dans l’année ou envisager de quitter ce lieu plein de distraction pour me concentrer sur mon problème. Conviction prise dans l’ivresse, le détresse et la peur de la solitude… une solitude que je devait pour l’instant alimenter sous peine de voir mes amis et êtres cher souffrir dans leur après vie.
Nous avons pris la route dès le lendemain malgré la neige et le vent. Il nous fallut deux jours pour rejoindre les frontières de notre pays avant d’aller plus vers l’Est. Mais déjà durant le soir notre nouveau compagnon diverti le groupe avec des histoires de pirate… il arborait les symboles d’une divinité lointaine : Besmara. Ceo nous expliqua la substance de cette déesse qui faisait la guerre à tout ce qui est Loi… Ainsi donc Canan avait fait venir un homme qui voyait la piraterie comme héroïque… Le message est clair… Si elle a tant besoin d’avoir un butor stupide et violent près d’elle, qu’il en soit ainsi. Si elle courtise mon frère en pur perte, qu’il en soit ainsi. Mais qu’elle ne me demande plus rien tant que mon âme est tourmenté… J’avais des sentiments mais elle choisi le mauvais moment pour les mettre à l’épreuve… j’ai d’autres chat à fouetter.
Nous avons persister pendant deux jours en territoire inconnue avant de tomber sur un étrange poste de garde.

Cérulé

( 14 septembre, 2017 )

Le hic c’est le temps

ophiuchus2Salut les étoiles! Je vais faire un peu de tri car il y a eu du changement. Certaines parties sont trop ancienne ou on tout simplement été annulé. Mes résumé pour ces tables là sont devenu caduque et nul doute que si certains d’entre vous pourrait être motivé à lire des récit d’aventurier je suppose qu’un récit qui n’atteint pas sa fin ne vous inspire pas plus que cela. C’est donc avec cet esprit que je vais ranger ma partie dans les Royaumes Oublié, Keltia et Starwars dans une nouvelle section dites : Partie incertaines…
Pardonnez moi cette tournure mais il y a des parties qui meurent sans pour autant aboutir.

12345...24
Page Suivante »
|