( 10 décembre, 2017 )

Le jour de ma mort

Sgothan Carte du PJ V2Salut les étoiles! encore une fois je fait mal les choses. Et surtout j’agis sans trop savoir ce que je veux… vous comprendrez en lisant ce qui suis.

Nous avons continué notre exploration. pour cela il nous fallut affronter un mages mort vivant dans un lac de goudron bouillant. Hélas chaque rencontre étais de plus en plus dur et nous devions battre en retraite a chaque ennemis. Alors que nous nous enfoncions dans cette ignoble trou a rats maléfique nous avons trouvé l’ami de Gre… ainsi que de nombreux corps. leur cervelles avaient été ôtée de leurs cranes. Gre n’avais pas remarqué l’état de son ami et j’ai préféré lui épargner la peine de savoir cela sans être sur de ce qu’il s’était passé. j’ai cru être en mesure de pouvoir gérer plus de combats ou au moins le suivant. On a compris qu’il s’agissait des corps des habitants de Varhold. On est arrivé dans une salle avec des cyclopes zombies… des mangeurs de cervelles… Et la vérité se révéla implacable… ils étaient trop nombreux le comabt fut bref pour moi… je tentais de protéger mes compagnons avec toute ma force vitale comme a l’accoutumé mais un assaut acide directement sur ma personne mit fin a ma conscience… c’est comme ça que je suis mort…

Dans l’au delà j’ai compris que je n’était pas le seul a avoir péri car Cluckdule était avec moi. Nous étions dans un champ… un endroit magnifique et empreint d’une extraordinaire sérénité. Nous avons rejoint une petite cabane et fait la rencontre d’un homme dont la tête arborais de magnifique andouillers. Il nous a dit que Racktiel  avait intercédé auprès de lui pour qu’on soit ramené d’entre les morts. J’ai légèrement abusé en demandant d’être délivré de ma malédiction et il m’a dit que chaque chose a un prix. et j’ai dit être prêt a le payer… mais intérieurement j’étais effrayé. Mais il fallait revenir car les autres devaient avoir des ennuis. Mon rêve d’utopie risquais de tomber dans les mains de personnes que je méprise… Oui j’avais peur… peur pour les miens mais d’un autre coté je n’avais plus peur pour moi… Erastil avait la force de me garder de Zyphus. J’acceptais de revenir d’entre les morts… Et bien m’en pris.

Je m’éveillait dans le sanctuaire de l’élan. Rackiel avait perdu de sa prestance ainsi qu’une grande parti de sa taille… il gisait dans le sang s’écoulant d’une large entaille lui barrant la poitrine… il payait le prix de sa prière. J’ai fait tout ce que j’ai pu pour lui… mais je n’ai put que soigner ses blessures, le problème de sa taille semblait hors d’atteinte. Nous avons fait route jusqu’a Cérulé… je fut assez heureux de voir que tout le monde avait survécu… ou presque… Meiyoto avait lui aussi péri dans l’affrontement. J’utilisais l’un de mes parchemins pour que sa vie lui fut rendu.
Nous avons pu faire un conseil entre aventurier afin de les mettre au courant de ma nouvelle condition et de ma dette possible… mais j’ignore si je suis bien délivré de ma malédiction ou si Erastil va me guider sur la piste de la source de celle ci…

Pas de commentaires à “ Le jour de ma mort ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|