• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 7 mars 2017
( 7 mars, 2017 )

Trouble en pagaille.

Sgothan MedvyedRe salut les étoiles ! Et oui j’ai eu deux parties coups sur coups alors j’ai deux récap à faire.

Nous avons put nous réunir pour tenter de géré au mieux nos affaires et notre contrée.Durant cette période Calum est venu me donner des pistes pour me débarrasser de mes malédictions; deux nom se détachaient de celle ci : Orthult et Ménéathéa. Mais hélas d’autres problèmes plus pressant arrivaient. en effet quand Katelyn revint elle nous expliqua qu’elle avait eu a faire à un agitateur à Horizon notre seconde ville. Nous sommes donc allé là bas. et tenté de discuter avec lui. Ce qui ne fut pas concluant. Nous avons cherché longuement comment réagir au mieux aux provocations qu’il nous faisait. Et avons décidé de le laisser continuer à la condition qu’il prouve ses dires, si il continuais de proférer des mensonges nous ferions enfermer. Comme il s’était basé sur les réflexions mal exprimé de ma cousine pour nous discréditer cela nous donné un peu de temps. Ceci dit je suis loin d’être convaincu. L’homme est une diva et ferra tout pour faire d’un caillou une montagne. Nous ignorons ses motivations mais nous allons tenter d’y mettre fin. pendant que nous discutions avec lui Cana a vérifier sa chambre à l’auberge. Mais ses investigations furent interrompus par un coffre verrouillé magiquement. Notre agitateur est soit un mage soit travail avec un mage. Nous avons décider de lui laisser le bénéfice du doute et avons commencer à nous répartir dans la région pour faire nos taches respectives. Je suis rentré avec Katelyn et une de ses amies au tempérament particulièrement improbable. Tiffène est joyeuse et curieuse là ou Katelyn est suspicieuse et maussade. Pendant de notre voyage vers Cérulé, Cluckdulle à découvert qu’un troll avait enlevé une des petites fée que nous avions rencontré et forçait l’autre à faire des torts à nos paysans s’il voulait la revoir vivante. Le temps que nos camarades nous rejoigne à la capital nous étions prêt quoique fatigué pour la plupart à partir à la recherche des trolls pour leur faire cesser leur agressions et libérer notre amie fée.

( 7 mars, 2017 )

Direction Altdorf

Brogar pour WarhammerSalut les étoiles ! Oui deux fois de suite en peu de temps… quand certains de mes amis ont envie de jouer c’est pas a moitié.

Bon il semble qu’on soit revenu dans le temps… Et comme on fait des rêves étrange on a décidé de suivre une autre voie conseillé par notre aubergiste hobbit : Une Oniromancienne. Malheureusement il faisait nuit. Enfin ce n’est pas ce qui peut m’arrêter. J’ai donc foncé à l’adresse indiqué (avec mes compagnons évidement) et tambouriné à la porte. Elle a fini par nous ouvrir et on lui a expliqué notre cas. Elle a donc voulu nous faire dormir pour qu’elle puisse faire quelque chose… mais voila qu’on se retrouve encore au moment de l’ouverture de la boite. On avait aussi envisagé d’aller voir la déesse du savoir… enfin de la sagesse. On fonce, tant qu’il est pas trop tard, au temple pour déranger les acolytes afin qu’ils nous aident. Ils commencent à nous taxer de voleur quand je leur explique la situation mais je leur jure que c’est vrai. Du coup ils veulent bien faire un effort et aller nous chercher un prêtre. Je lui raconte l’histoire et elle me croit (la joie). Elle nous demande des précisions et nous explique que nous n’avons pas bien fait notre devoir civique. On aurais du aller prévenir la garde de la ville concernant cette histoire de goule dans les alentours. On promet de corriger le tir, et on lui demande comment on peux régler notre histoire de malédiction. Elle aborde donc deux points : le premier c’est qu’il faut reverrouiller le coffre avec la phalange dedans et que pour ça il faut retrouver celui qui l’a ouvert. On va galérer (et recasquer 10 couronnes), mais on à réussi à le faire. Le deuxième c’est qu’il nous faut aller à Altdorf pour rencontrer leur grande prêtresse qui y est parti. En verrouillant le coffret on a mit la malédiction en pause et donc coupé le rythme de boucle temporelle ce qui nous permettait de dormir normalement. Le lendemain nous sommes allé voir la garde comme promis, pour leur raconter nos aventure en campagnes. Ils ont voulu nous récompenser pour notre civisme mais c’est à ce moment que j’ai voulu refuser les couronnes qu’ils s’apprêtaient à nous donner. Si on avait fait ce détour c’était pour éviter un péage à 28 couronnes. Notre honnêteté à mené le chef de la garde à quand même nous donner l’or.
Par la suite nous avons pris la route pour Altdorf. Un elfe suivait la même route que nous. Et il nous à donc rejoins. Au début son attitude était assez défiantes vis à vis de moi. Je savait pas trop pourquoi mais j’ai appris qu’en fait les nains n’aimaient pas les elfes. Vu comment il s’adressait à moi je commençai à comprendre pourquoi. Quand il a compris que j’avais pas le bagage culturel des miens, vu que j’avais grandi dans un village de campagne humain, il s’est excusé de son comportement. Comme il faisait un effort j’ai fait de même (enfin il y avait pas trop de quoi s’excuser… j’avais été honnête quoi qu’un peu brute de décoffrage). On a voyagé sous la pluie durant plusieurs jours et Lucas et Lastarel (c’est l’elfe) sont parties à la chasse. Ils ont croisé un sanglier mais avant de pouvoir l’abattre ce dernier à eu le temps de blesser Lucas. On a fêté ça avec une orgie de viande mais le lendemain on a constaté que la blessure de Lucas s’était infecté et qu’il était tombé malade. On s’est détourné pour rejoindre la ville la plus proche, Grissenwald. On a pris une chambre et fait venir un estudiant en médecine. Il nous a dit que si notre hobbit passai la nuit on aurait de la chance… je l’ai veillé avec Buck (mon chien) et à un moment j’ai bien cru qu’il y été resté mais je pense qu’un miracle a eu lieu car il a passé la nuit.

|