• Accueil
  • > Archives pour février 2017
( 28 février, 2017 )

Restauration Partielle

Salut les étoiles ! C’est amusant mais c’est en faisant cette carte que j’ai réalisé que ce sort prenait du temps à incanter. 3 round c’est pas rien… déjà un round je trouve ça long pour un combat mais 3… autant dire que ce sort n’est pas fait pour le combat. Ceci dit j’ai ce sort de manière automatique et en plus je le trouve indispensable. L’Oracle de la Vie est vraiment un must have pour le soin. Bon ce n’est pas la seul classe et peut être pas la meilleur mais elle m’a tapé dans l’œil.

Encore un auteur qui a changé de nom sur DeviantArt… Djamila Knopf de son vrai nom a fait des art sympa de Cowboy Bebop.

Restauration-Partielle-Face-de-la-Carte

( 27 février, 2017 )

Nivekh, Le journaliste d’Hosancr (partie 2)

sensC’est en prenant des notes qu’il marmonne.
« Excité à l’idée de défendre la résistance. »
Je le regarde surpris et inquiet. Fort heureusement, il se méprend sur mon expression.
« Oui il faut que je grossisse un peu les termes. »
À un mot près il a juste.
« Pas de soucis. Ça m’va. »
Impatient pas excité.
« Après tout il faut que je nous présente comme des héros.
– Oui mais pour ça il aurait fallu qu’on sorte plus tôt.
– On a enfin fini l’instruction, c’est ce qui compte.
– L’instruction on l’a fini depuis longtemps en réalité. Je vois ce que tu as pu apprendre depuis l’année dernière par exemple. On aurait pu faire ça l’année dernière ou l’année d’avant. Tu te sentais pas près avant ?
– Pendant cette année j’ai surtout prouvé que notre formateur martial trompait sa femme.
– Super ! Et ça t’avance à quoi ?
– À rien. Mais c’était marrant. »
Marrant. Agresser la vie des gens c’est… Changeons vite de sujet.
« Alors pour toi demain c’est la grande journée ?
– Oui. On va enfin partir d’ici pour changer les choses. »
Je ne peux qu’être d’accord.
« Ok. Ok. On va pouvoir en faire des trucs.
– Ça sera toujours mieux que soulever des haltères en tout cas.
– Oh. Oui.
– Je vais prendre une photo. Ça te dérange pas ?
– Non. Tant que tu me transformes pas en héros idéaliste ça ne me dérange pas.
– Mauvaise nouvelle pour toi : c’est l’idée. »
J’éclate de rire. Avant de prendre une pose.
« Regarde par là et prends l’air inspiré. »
Il en a de bonne lui. c’est quoi l’air inspiré ? Je prends mon air le plus sérieux en regardant vers là ou il m’indique.
« Garde la pose. Voilà. Dis-moi, tu ne saurais pas où est Akina ?
– Il était là tout à l’heure et excité comme une puce. En préparation du jour de demain. Avec de la chance tu le trouveras au quartier marchand en train d’essayer d’acheter des trucs. Il prévoyait des achats pour demain. »
D’inutiles cadeaux d’anniversaires.
« Ok ! J’irais le voir.
– Et toi tu n’as pas besoin de photo de toi ?
– C’est vrai que j’en aurais besoin d’une.
– C’est pas moi le plus doué pour prendre des photos. Mais tu n’auras qu’à voir avec Mercutio. Je suis sure que lui il aura l’œil pour ça.
– En même temps c’est  »le plus grand artiste malgré sa grande modestie ». Je me cite.»
A imaginer ce que Mercutio aurait dit s’il avait été là et l’absurdité de s’auto-citer, j’éclate de rire.
« Tu te cites ? Parce que tu es le grand reporter malgré ta grande modestie ?
– C’est Eric le premier.
– D’accord, d’accord. Tu es le grand reporter… tout court. »
On ne peut effectivement pas parler de modestie.
« Bon aller je vais aller le trouver si je peux.
– Bon courage.
Et il parti.

( 26 février, 2017 )

Keltia

KieranSalut les étoiles ! Aujourd’hui nouveau jeu et parti en cours depuis un moment mais avec peu d’occasion de jouer… ça nous feras donc des résumé occasionnel. ce résumé est TRES résumé mais c’est qu’il se passe beaucoup de chose dans cette campagne. lors de mes prochains résumé je ferais en sorte d’être plus précis. Alors désolé pour les nom mais j’ai pas demandé comment ils s’écrivait et le jeu est assez casse pied sur la prononciation.

Kieran est un forestier qui s’est lié d’amitié avec un chasseur de monstre, Caer Wynn, et son frère druide, Ceith. Lors de leurs aventures ils ont croisé un picte qui a finit par les accompagné répondant au nom de Guile. Ensemble ils ont commencé a faire des mission pour Arthur le pas encore roi mais qui a été désigné pour le devenir… ainsi que son conseiller le super druide, Mervin (je suis pas sur de son nom mais c’est pas Merlin… même si c’est bien lui). Au cours de ces missions nous avons réglé des problèmes dans des villages et depuis un Barde libertin nous accompagne, un certain Evrain. Lors de notre dernière aventure nous avons été envoyé par Mervin pour aller chercher un symbole que pourrait arborer Arthur. Pour cela nous sommes allé sur une île envahi par les brumes pour rencontrer une certaine prêtresse : Morgana. Cette dernière est prête à nous donner l’objet sacré en question mais elle a besoin d’un autre objet qui se substituera à celui ci. Afin que cela puisse se faire elle nous fait voyager, via les brumes, jusqu’à l’île de Ker Is. De là, nous avons plusieurs révélation. Caer Wynn s’appelle en fait Idriss et est l’héritier de titres de noblesse… une noblesse dont la réputation est entaché par la lâcheté de son père. Quand à moi, qui cherchais a retrouver l’histoire de mes origines, j’apprends que ma vrai mère est passé sur cette île a l’époque où elle était enceinte de moi et qu’elle a alors acheté le médaillon que j’ai depuis que je suis tout petit. Elle serais en lien avec des pirates et serais une étrangère… Je tiens d’elle les étranges reflets rouges de mes cheveux.
Nous avions rendez vous sur cette île avec la Dame Aeth qui nous promis l’objet mais « comme nous avons du temps devant nous » elle nous demande un service. Aller voir le seul roi d’Arymor de qui elle n’a pas de certitude politique. C’est sensé nous aider à travailler notre diplomatie. Sur le trajet nous aidons les gardes de la ville a mener une attaque préventive sur des pirates saxons. Nous faisons le trajet jusqu’à la capitale du roi Riatam… Nous sommes reçu à sa cours et son fils entre en furie, sa promise est introuvable. On apprend bien vite qu’elle a été enlevée. nous suivons la piste (la vrai pas celle qui est trop évidente) et nous finissons par tomber dans une embuscade.

( 25 février, 2017 )

Falgrim Sneeg

Falgrim SneegSalut les étoiles ! Un avis de recherche qu’on a failli rater…. enfin pas l’avis mais le type. Faut dire qu’on avait d’autres chats à fouetter. Heureusement que certain avaient vraiment envie d’avoir la prime sans quoi on ne l’aurais surement jamais eu… enfin je veux dire que pour moi le type aurais fuit que ça ne m’aurais pas trop dérangé.

( 24 février, 2017 )

Nivekh, Le journaliste d’Hosancr (partie 1)

sensSoulever des haltères est un bon moyen de passer le temps, ça n’empêche pas de réfléchir. Mais en à peine une demi heure quelqu’un d’autre toqua à ma porte. Et en ouvrant quel n’est pas ma surprise de voir Nivekh. Décidément tout les membres de ma section comptent me rendre visite aujourd’hui. Nivekh est un homme assez passe partout les yeux brun les cheveux noirs coupés courts. Il n’a que deux mots à la bouche : résistance et vérité. Mais quand je l’écoute j’entends souvent : propagande et image. Sinon ça reste un bon ami facile à taquiner.
« Je ne te dérange pas ? »
J’aime sa façon de dire bonjour. Parce qu’elle va à l’essentiel.
« Non ça va. Tu peux rentrer. »
Dis-je en m’écartant de la porte. Il s’engouffre dans mon antre avec empressement et enchaîne.
« Es-ce que tu as le temps pour une interview ? »
Celle là est pas mal… Une interview ? J’ai toujours tendance à vouloir oublier qu’il travail pour la gazette de la base.
« Qu’est-ce qui se passe ? Vous êtes vraiment tous à cran en ce moment.
- Demain c’est la grande journée, il faut absolument que je fasse un reportage sur tout les bugs de la ville.
- Ouais, ouais. Installes toi.
Il se met à mon bureau tandis que je vais au coin cuisine.
« Tu veux boire quelque chose ? J’ai un frigo assez bien fourni»
Son regard s’attarde dans mon frigo avant de déclarer.
« Un peut de cette boisson verte. Qu’est-ce que c’est ?
- Un truc avec le goût d’orange je crois. »
Il a l’œil pour ce genre de chose. C’est l’une de mes boissons que je fais importer de Sydney. Pas du premier prix. Je nous sert un verre. Il va falloir le savourer me dis-je en m’asseyant sur mon lit.
« Bon alors comment ça se passe la vie ? »
Qu’es-ce tu veux répondre à ça ? Pas que je sois malheureux mais…
« Bien. »
Trop hésitant, Nivekh le sait et s’engouffre dans la brèche.
« Très excité pour la journée de demain ? »
Nerveux oui. D’ailleurs mon petit rire en témoigne.
« Hé hé ! Et pourquoi il faudrait qu’on soit tous excité pour la journée de demain ?
- Ah ? C’est une journée fondamentale quand même, nos vingt deux ans…
- C’est pas la journée de demain que j’attends le plus. »
Peine perdu, il ne m’a pas entendu.
« … La célébration des bugs on est quand même l’espoir de la résistance. »
Tout ça résonne comme un texte appris par cœur.
« Pas faux. Et toi t’en penses quoi ?
- Ça m’fait du boulot en plus. »
Ça y est on parle honnêtement… mais je rêve doucement qu’il change de disque car il reprend.
- Ça permet de montrer la vérité à tous.  »Comment sont les bugs ? » et  »comment ils vont nous sauver ? »
- Et quelle  »vérité » tu vas montrer à tout le monde ?
- Je sais pas qu’es-ce que tu fais en ce moment ? »
Je récupère mes poids et reprends l’exercice avant de lui répondre.
« Je m’entraîne. »
Il commence à écrire sur son carnet sans rien dire. C’est long une minute et c’est moi qui finirait par briser ce silence.
« Je peux pas te donner complètement tort ceci dit… mais… »
Impossible d’expliquer ce que je ressens.
« Mais… ? »
Nivekh ne se satisfait pas de ma phrase en suspend. J’esquive en changeant de sujet.
« Mais c’est pas la célébration qui va être importante. À la célébration qu’est-ce qui va se passer ? On va nous dire  »ça y est vous allez pouvoir sortir. » nous donner un joli badge et nous féliciter. Voilà. Super ! …»
L’ironie mordante et ce coté acerbe, c’est moi ? Reprends toi Mat.
«… C’est ce qu’on va faire après qui va être important. Je sais pas ce qu’on va faire mais on va le faire. »

( 23 février, 2017 )

Soins modérés (version Oracle)

Salut les étoiles !  Passage bref aujourd’hui alors pourtant que j’entame les sorts de niveau 2. En même temps j’ai repris la même image pour le même sort qu’avec mon Archéologue. Du coup je fait juste un lien vers mon autre sort.

En réalité l’image est un chouilla recadré et il y a les autres features comme la page de référence et le logo pour oracle.

Soins-modérés-Face-de-la-Carte

( 22 février, 2017 )

Akina, le stratège

sensSalut les étoiles ! Cette fois c’est bien le résumé d’une partie de JDR c’était assez expérimental comme résumé car en réalité la partie est enregistré… donc les paroles sont celles qui ont été dites à la table… à une ou deux exception près.

13 décembre 1018

C’est dans cet état d’esprit que j’étais quand quelqu’un toqua à la porte. Qui peut bien venir me voir aussi tôt ? C’est en allant ouvrir la porte que j’ai constaté que deux bonnes heures s’étaient envolées pendant mon introspection. Mon invité surprise, un homme chauve au yeux noir, n’est autre qu’Akina un des bugs avec qui j’ai été groupé. Lui s’est dédié aux soins et à la stratégie. Il semble en mode tout sourire.
« Salut ! »
Avec ce que je viens de me remettre en tête je sais que je ne suis pas sociable mais je vais faire un effort.
« Entre.
- Merci.
A peine avait il passé le seuil de ma chambre qu’il fut surpris de mon décors de vie. Son regard embrassa la salle tandis qu’il s’exclama.
« Wahow ! Pas mal. »
Par devers moi il est difficile qu’on soit surpris en regardant le brique à braque de choses qui traînes partout dans ma chambre. Je n’aime pas jeter alors je garde… et je stock… j’entasse…
Alors que je vais vers mon frigo je lui demande.
« Tu veux boire quelque chose ?
- Je veux bien. »
Je récupère deux verre de mon évier et une bouteille de boisson stimulante. Mince ! J’ai plus qu’un fond de celle là. Tant pis je lui verse un verre et repose le mien.
« Qu’es qui t’amène ici ? »
Dis-je en cherchant mes haltères pour commencer à faire mes exercices.
« J’étais très stressé pour demain… grand jour, grand jour.
- T’es pas le seul.
- Tu le montres pas toi.
- Ouais. »
Qu’est-ce qu’il veut que je lui réponde. Ça m’empêche pas de dormir ou autre. Peut être voudrait-il que je sois comme un gosse à la veille du jour de la bataille de Finn Longfinger.
Un silence s’est installé entre nous mais Akina n’est pas du genre à abandonner pour si peu.
« Euh… Tu sais ce qu’ils ont de prévu ? Parce que moi, j’ai pas de nouvelles de qui que ce soit. Ils ne veulent pas nous dire en quoi ça va consister.
- Ça t’étonnes ?
- Oui…
- Moi j’aimerais bien savoir depuis beaucoup plus longtemps. Tu sais que moi j’ai cette envie de sortir depuis un bout de temps… donc non. Je ne sais pas ce qu’il va se passer. Et honnêtement j’attends plus que ça soit fini que ça ne se passe. »
Le silence commence à nouveau à s’installer.
« D’accord. Moi j’ai plutôt hâte d’y être. Ça vas être génial »
Dit-il avec une lumière dans les yeux. Oh toi tu te fais des illusion c’est pas une fête d’anniversaire, c’est le jours où on va enfin pouvoir être envoyé sur le terrain. Il reprend rapidement.
« Gladius Sword disait qu’après nos vingt deux ans on aurait droit à des missions. Il y a déjà d’autres bug qui ont eu des entraînements à l’extérieur mais… »
mauvaise réponse.
« Ouais… Merci. »
Mon expression doit parler pour moi et la sienne répond parfaitement.
« Dé dé désolé.
- Tu dis pas ça pour m’énerver ? »
Le ton est celui de la question mais c’est une affirmation dans mon esprit.
« Non, non mais Rahh !!. Toi tu t’étais fixé de battre Sword avant de sortir c’est normal que tu ne sois pas encore sorti.
- C’est plutôt qu’il m’a dit que je ne pourrais pas sortir tant que je ne l’aurais pas battu. Enfin non c’est pas exactement ça… »
Pourquoi je me justifie ? Si Akina l’a compris comme ça c’est sûrement que tout le monde l’a compris ainsi. Akina sait que le sujet est mal choisi.
« Bon je vais aller voir les autres, voir comment ils vont, vérifier le morale des troupes avant la bataille.
- Bon courage.
- Tu fais un truc aujourd’hui ? »
Bonne question… La journée commence mal. Et je sens qu’en sortant je vais tomber sur tout un tas de petit Akina impatient d’être à demain.
« Aujourd’hui je pensais juste me calmer et éventuellement voir pour ce soir. »
Je ne dors jamais seul. Mais je ne dors jamais deux fois de suite avec la même personne ; tout un effort d’organisation.
« Non. Je ne fais rien de particulier… à part l’entraînement.
- Tu as prévu le cadeau d’anniversaire des autres. Moi il faut que j’aille les chercher… … Bon j’y vais à plus tard.
- À plus. »
Il se lève et sort sans plus de cérémonie. Je secoue la tête et murmure.
« Cadeaux d’anniversaires ? »
L’ironie s’entend dans ma voix. Demain on aura vingt deux ans. Mais mon cadeau je l’ai fait à mes cinq ans. Quand j’ai offert ma vie aux autres. Ne peuvent ils vraiment pas reconnaître cela ? Faut-il donner toujours plus pour que les gens s’en rappellent ? Ça me chagrine, surtout venant de mes amis.

( 21 février, 2017 )

À la cueillette des baies voraces

Baies voracesSalut les étoiles ! Aujourd’hui c’est avis de recherche… Enfin, c’est plus une quête qu’autre chose. Celle ci n’a pas été ma préféré. Il faut dire que les types dérangé me gène un peu… Je les trouve dérangeant. Et puis comme il n’y a pas d’alchimiste (entendez par la préparateur de potion pas forcément la classe) dans notre groupe, mettre la main sur un ingrédient pour potion c’est pas vraiment la partie la plus excitante de cette histoire. Mais qui sait peut être que vous saurez en tirer un meilleur parti.

( 21 février, 2017 )

Des écailles… encore.

Sgothan MedvyedSalut les étoiles ! J’ai appris qu’un de mes camarades de jeu avais découvert ce blog. Salutation spécial à ce chercheur du web.

Après le festival de l’archer nous avons planifié notre prochaine excursion du coté ouest du lac. En passant du coté de Vieille Beldame nous nous sommes arrêté là bas. Je voulais savoir si elle pouvait m’aider concernant mes malédictions et Meiyoto avait quand a lui fait des rêves étrange de roi barbares dont il n’arrivait pas a comprendre le sens. La Vieille femme ne put résoudre nos problèmes et nous confia que si son apparence était celle d’une sorcière c’est surtout parce qu’elle avait du sang de fée. C’est dépité que nous sommes parti de chez elle. Je pense que j’essaierais de ne plus la déranger à l’avenir. Nous avons continué notre exploration et avons campé sur le bord du lac avec une vue sur la tour étrange qui se trouve sur une île. Certains de nos compagnons nous ont dit le lendemain avoir vu des lumières en émaner lors de leur tour de garde. Nous avons mit cette information de coté pour l’instant et avons continué à progresser vers l’Ouest. En longeant la rivière qui se formait nous avons trouvé un village d’homme lézard. Nous avons tenté de discuter avec eu en espérant qu’ils aient vu le petit Tig dont nous n’avions aucune nouvelle. Cela semblait les avoir interpelé car ils semblaient être en désaccord avec leur roi. Hélas alors que nous aurions voulu résoudre cela pacifiquement le Roi des hommes lézard ne l’entendait pas de cette oreille. Nous dûmes nous battre contre ceux qui voulaient garder l’enfant pour le manger mais pas sans le soutient de ceux qui pensaient que manger un enfant n’était pas une bonne chose. Chose étrange un feu follet semblais s’être immiscé dans les affaires du village et nous avons du le combattre aussi. Au final nous avons sauvé Tig et préservé ce que nous avons pu des villageois Hommes lézard. Nous avons fait des dégâts matériel (des maisons détruites) lors du combat mais nous essaierons d’avoir de meilleurs relation avec ces voisins.
Nous sommes rentré rapidement à Cérulé pour rendre le petit Tig à sa famille. Cela fut un tel soulagement pour ses parents. Leur expression est une récompense en soit.
Nous ignorons encore avec précision où nous allons reprendre notre exploration de ces contrées mais c’est surement vers la forêt que nous nous tournerons lors de notre prochaine expédition.

( 20 février, 2017 )

Lanterne dansante

Salut les étoiles ! Bon vous avez du vous en rendre compte mais j’ai beaucoup de sort de niveau 1. De fait je suis humain et le bonus de classe de prédilection accorde le droit au personnage d’avoir des sorts supplémentaire. De plus j’ai décidé de mettre en place tout mes sorts de niveau 1 que je compte prendre en plus de ceux que j’ai. C’est le cas de ce dernier sort de niveau 1. Je n’ai pas encore appris ce sort mais comme je suis humain je ne vois pas dans le noir. Certain objecterais qu’il vaux mieux prendre un sort de vision dans le noir. Je serais d’accord en temps normal mais on a une table de 6 et les 6 sont humains… Vous voyez le tableau. De plus avec une Dextérité à 10 et aucun point placé en Discrétion je pense qu’une lanterne me suivant me permettra au moins de ne pas trébucher sur le moindre obstacle au sol.

Je ne suis sur de rien concernant l’auteur. Du coup je vous met le nom, My Nam Co Dai, que j’ai trouvé et un bête lien vers l’image.

Lanterne-dansante--Face-de-la-Carte

123
Page Suivante »
|